Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1123 fois

Ramallah -

L’invasion israélienne de Ramallah continue

Par

Vers 22h15 mardi 25 avril, les militants d’ISM ont été alertés qu’une vaste opération militaire avait lieu à Ein Omesharayet, dans les faubourgs de Ramallah.
Quatre militants sont arrivés sur les lieux 15 minutes après, pour témoigner des attaques.
Les forces spéciales israéliennes avaient pris position près d’un bâtiment de 6 étages.

L’invasion israélienne de Ramallah continue


L'armée israélienne attaque Ramallah

Plusieurs jeeps, des humvees (ndt : grosses jeeps blindées) et un fourgon cellulaire étaient aussi là (20 véhicules selon les rapports de la presse).

Des jeunes jetaient des pierres sur les jeeps, qui essayaient de les intimider en allant et venant dans les rues. Les soldats ne semblaient pas particulièrement intéressés par les militants internationaux.

Des spots de lumière venant des jeeps israéliennes éclairaient les fenêtres sur lesquelles les soldats concentraient leurs tirs. Selon ce que les militants ont pu apprendre, l’armée avait dit aux familles de quitter le bâtiment et ensuite les avaient mis dans un « endroit sûr » proche.

Le propriétaire "gazéen" d’un appartement du 4ème étage, cible de l’opération, n’était pas parti.

Les forces spéciales israéliennes ont tiré à balles réelles sur le bâtiment. Comme ces tirs ne semblaient pas modifier la situation, ils ont utilisé des explosifs plus importants.

Depuis dehors, nous pouvions voir que deux fenêtres de l’appartement du 4ème étage avaient explosé.

Après que quelques-uns de ces projectiles aient explosé contre ou dans le bâtiment, et après quelques tirs d’armes plus faibles, la zone a retrouvé son calme, à part quelques jeeps qui continuaient à poursuivre les enfants dans les rues. A un moment, les soldats sont entrés dans le bâtiment.

Peu de temps après, l’armée a quitté les lieux et les militants sont entrés dans le bâtiment pour prendre des photos et parler aux Palestiniens.

Il y avait des trous de balles partout dans la cuisine de l’appartement, les affaires éparpillées, des restes de nourriture couverts de poussière, etc., les suites d’une énorme attaque sur une seule personne. Il est probable que les soldats ont capturé l’homme qu’ils recherchaient, bien qu’il soit difficile de dire dans quelles conditions.

De plus, il a été rapporté qu’au moins deux jeunes de 14 et 15 ans ont été blessés et emmenés à l’hôpital pour des blessures légères ou moyennes.

Source : ISM

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Incursions

Même auteur

Rann

Même date

26 juillet 2006