Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4283 fois

Jérusalem -

L’occupant interdit aux dizaines de milliers de fidèles d’accomplir leur prière

Par

Quelle triste scène celle de ces dizaines de milliers de fidèles palestiniens de la Cisjordanie, en longues queues sur le point de passage de Qalandia, le seul passage vers la sainte ville d’Al-Quds. Ils brûlent d’envie d’atteindre leur ville sainte, mais les occupants israéliens n’en laissent passer qu’un petit nombre.

Comme si cette attente ne suffisait pas à ces fidèles, les soldats de l’occupation israélienne font exprès de la rendre impossible, avec des mesures d’inspections très longues et humiliantes. Dans cette affreuse chaleur, beaucoup de fidèles perdent connaissance et tombent à terre, sans que ces soldats de l’occupation israélienne qui se trouvent sur le point de passage de Qalandia ne leur prêtent aucune attention.

Aller vers les lieux saints

Les habitants de la Cisjordanie ont l’habitude d’aller accomplir leur prière dans la sainte mosquée d’Al-Aqsa, en particulier pendant le mois béni de Ramadan. La prière dans la grande mosquée ne vaut-elle pas cinq cents prières ? Et la pratiquer pendant le mois béni de Ramadan n’a-t-elle pas un sens particulier ?

Cependant, les occupants israéliens gâchent tout pour les Palestiniens, dont la liberté de culte. Le député Cheikh Hamed Al-Bitaoui a catégoriquement condamné cette restriction de la liberté de culte. Il a appelé les Palestiniens à aller en masse vers la sainte mosquée d’Al-Aqsa et à défier les barrages de l’occupation israélienne.

Mort d’envie

Le Palestinien Khaled Mustapha, de la ville de Ramallah, ne peut cacher son angoisse, son chagrin, sa tristesse de ne pas pouvoir atteindre la sainte mosquée d’Al-Aqsa : « Depuis la prière de l’aube, je suis là, j’essaie de passer vers la ville d'Al-Quds, en vain, sous prétexte que j’ai moins de quarante-cinq ans ».

Mme Amira Youssef a quarante ans. Elle vient aussi de la ville de Ramallah. Elle voulait aller prier dans la sainte mosquée d’Al-Aqsa, mais sur le point de passage de Qalandia, une soldate sioniste lui a dit : « Pas de prière aujourd’hui ; retourne chez toi ! »

Défier le danger

Les habitants de la Cisjordanie voient la sainte mosquée d’Al-Aqsa et le Dôme du Rocher du haut des montagnes de la ville Bethléem, sans pouvoir y aller. Quel dommage ! Quelle douleur !

Par ailleurs, pour ceux qui réussissent à arriver dans la ville d'Al-Quds, la peine n’est pas finie.

Jalal Khalil, de la ville Bethléem, dit qu’il atteignait la ville sainte en sept minutes ; maintenant, l’attente sur les barrages prend des heures et des heures pour passer, ou pour recevoir le mot fatidique : NON.

Beaucoup de jeunes prennent leur courage à deux mains et réussissent à sauter le mur de séparation discriminatoire, défiant la poursuite, l’arrestation et les balles de l’occupation israélienne.

A noter que les occupants israéliens ont transformé la sainte ville d’Al-Quds en une caserne militaire. Ils interdisent l’entrée à tout homme dont l’âge ne dépasse pas la cinquantaine et à toute femme âgée de moins de quarante-cinq ans.

Les périples des visiteurs de la ville sainte se terminent, cette année, sur les frontières de la ville de Ramallah ou de la ville Bethléem ; ils se trouvent bloqués autour de leur ville sainte, sans pouvoir y entrer, la mort au cœur.

Source : Palestine Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Racisme

Même auteur

Palestine Info

Même date

7 août 2011