Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1952 fois

Negev -

L'occupation démolit le village d'al-Arakib pour la neuvième fois

Par

Les bulldozers de l'occupation sioniste accompagnés par de grandes forces de la police sioniste ont démoli, ce matin dimanche 16/1, le village arabe d'al-Arakib, situé au Néguev entre la ville de Rahat et de Bir Sabaa au sud des territoires palestiniens occupés en 1948. Des sources locales ont déclaré que les bulldozers de l'occupation sioniste ont envahi le village sous la protection des patrouilles de l'armée occupante, démolissant les tentes installées par les habitants, en plus de 35 maisons et expulsant leurs habitants qui sont devenus sans abri sous le froid mortel.

L'occupation démolit le village d'al-Arakib pour la neuvième fois


Photo d'une démolition précédente

Elles ont ajouté que l'occupation a démoli toutes les maisons du village, expulsant 300 citoyens palestiniens dont la majorité sont des enfants, des femmes et des hommes âgés.

Le conseil régional des villages arabes non reconnus par l'occupation a déclaré que de grandes forces de la police sioniste accompagnées par les bulldozers ont encerclé le village, plus tôt ce matin avant avoir démoli les tentes des Palestiniens installées sur les ruines de leurs maisons, déclarant que les policiers sionistes ont agressé les habitants du village en les forçant de quitter la région, causant de violents affrontements.

Il est à noter que les autorités de l'occupation sionistes refusent de reconnaître le village sous prétexte de le construire après l'annonce de la création de l'entité sioniste en Palestine occupée en 1948, alors qu'elles refusent de donner de permis de construction à ses habitants, malgré qu'ils ont présenté des dizaines de demandes promises.

Les autorités de l'occupation sionistes prétendent que le village a été installé sur des terres gouvernementales, alors que les populations confirment qu'ils ont hérité ces terres de leurs parents et grands-parents et qu'ils possèdent des documents de propriété, affirmant qu'ils sont des autochtones.

Selon le conseil régional, les autorités de l'occupation essaient à expulser tous les habitants du village pour s'emparer les territoires afin d'établir une nouvelle colonie et des fermes pour les colons sionistes.

Notons que le village a été complètement démoli plusieurs fois par les forces occupantes depuis le début de l'année dernière 2010, mais les habitants le reconstruisent de nouveau après toute opération criminelle de démolition.

De son côté, le député arabe à la Knesset sioniste, Talab Sane'a, a exprimé sa condamnation aux politiques racistes du gouvernement sioniste qui adopte la politique du terrorisme contre les Palestiniens qui habitent dans les territoires palestiniens occupés en 1948, déclarant que le gouvernement d'extrême droit sioniste dirigé par Benjamin Netanyahu commet des crimes arbitraires contre les enfants palestiniens au Néguev, en les laissant sans abri.

Les habitants du village ont annoncé leur intention de reconstruire leurs maisons, affirmant qu'ils poursuivront leur lutte sur leurs terres malgré les violations, crimes perpétuels de l'ennemi occupant israélien et ses forces d'agression.

Source : Palestine Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Negev

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Palestine Info

Même date

16 janvier 2011