Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3533 fois

Jérusalem -

L'occupation envahit la maison et le bureau du député Maqdissin Ahmed Atoune à Jérusalem, et kidnappe le fils du député Mohamed Moutlak Abou Jahichah à côté d'Hébron

Par

Des forces sionistes ont pris d'assaut, dimanche soir 20/2, le bureau et le domicile du député maqdissin Ahmed Atoune, menacé d'expulsion, et les maisons d'un certain nombre de ses proches dans la ville occupée d'al-Qods, faisant des grands ravages dans les maisons et enlevé des membres de la familles du député.

L'occupation envahit la maison et le bureau du député Maqdissin Ahmed Atoune à Jérusalem, et kidnappe le fils du député Mohamed Moutlak Abou Jahichah à côté d'Hébron

Le député Ahmed Atoune a dit que des policiers sionistes et des agents des services de renseignements de l'occupation ont envahi son bureau et sa maison, y lançant une campagne de recherche et faisant des grands dégâts pour la troisième fois successivement au cours de moins d'une semaine.

Il a ajouté que les soldats sionistes ont volé ses biens personnels concernant son travail comme un député au conseil législatif palestinien.

"Les forces sionistes ont enlevé mes proches Mohamed, Mounair, Thaeir et Moussa Atoune, en plus de mon frère Jihad qui est emprisonné depuis plus de 5 jours dans des conditions très suspectes et les services de renseignements de l'occupation empêchent l'avocat de lui rendre visite", a-t-il ajouté.

Le député Atoune a souligné la détérioration de l'état de santé de sa mère qui a été transférée à l'hôpital à cause des attaques et incursion répétées des forces occupantes dans le quartier où le député habite, rendant l'occupation responsable des dommages aux maisons de ses proches ou toute risque contre la vie des 5 personnes enlevées.

De son côté, la campagne internationale pour la libération des députés palestiniens enlevés dans les geôles sioniste a condamné fermement l'incursion de l'occupation sioniste dans la maison du député maqdissin Ahmed Atoune, menacé d'expulsion sioniste, considérant que cette invasion est une preuve de l'échec de l'occupation sioniste à atteindre ses objectifs de saper la fermeté des députés d'al-Qods.

Dans un communiqué de presse, la campagne a souligné lundi 21/2que l'occupation confirme de nouveau ses intentions de vengeance contre les députés d'al-Qods, après leur lutte au siège du CICR au quartier de Cheikh Jarrah au centre de la ville sacrée, depuis plus de 6 mois, et de démasquer la décision d'expulsion, en faisant de la tente de protestation le lieu préféré des délégations qui visitent al-Qods occupée en soutien au problème des députés maqdissins.


L'occupation envahit la maison du député Mohamed Abou Jahichah et arrête son fils
Centre Palestinien d'Information, 21/02

Une force de l'armée de l'occupation sioniste a pris d'assaut, lundi 21/2 à l'aube, le domicile du membre du Conseil législatif palestinien, Mohamed Moutlak Abou Jahichah dans le village d'Athna, à l'ouest de la ville d'al Khalil (Hébron) et a arrêté son fils, Mujahid.

Le député Abou Jahichah a déclaré au correspondant du CPI qu'une force militaire sioniste a envahi la maison, à 1h30 du matin, et a effectué une fouille dans la maison qu'ils ont dévastée, avant d'enlever son fils Mujahid, 25 ans, en l'emmenant vers une destination inconnue, sans donner de raisons.

Il a considéré que l'enlèvement de son fils fait partie de la guerre commune menée par les forces occupantes et les milices d'Abbas contre lui et ses fils.

Les milices d'Abbas avaient donné l'assaut de la maison d'Abou Jahichah plusieurs fois par le passé en coordination avec l'occupation sioniste, et ont enlevé plusieurs de ses fils lorsqu'il était emprisonné dans les prisons sionistes et après sa libération.

Les arrestations concernaient ses fils Mou'adh, Moussab, Mekdad et Malek, et ce dernier purge une peine de 23 mois de prison dans les cellules de l'occupation sioniste, après une traque par les milices d'Abbas depuis plusieurs mois.

Il est à noter que les milices d'Abbas pratiquent une campagne organisée contre la famille du député Abou Jahichah.

Source : Palestine Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Sionisme

Même auteur

Palestine Info

Même date

22 février 2011