Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2737 fois

Jérusalem -

L'occupation sioniste démolit un immeuble et 20 magasins dans le camp de Shuafat (vidéo)

Par

Voici à quoi ressemble le nettoyage ethnique et le vol de terrains menés par les forces terroristes israéliennes, qui ont démoli un bâtiment appelé "l'immeuble Cola" et 20 magasins dans le camp de réfugiés de Shuafat, à l'est de Jérusalem occupée, sans même avoir averti les propriétaires. Un nombre impressionnant d'officiers de police et de soldats de diverses divisions ont donné l'assaut au camp et se sont déployés dans les rues et sur les toits.

L'occupation sioniste démolit un immeuble et 20 magasins dans le camp de Shuafat (vidéo)






Les forces israéliennes démolissent un bâtiment et 20 magasins dans le camp de Shufat
Source : Ma'an News

Des bulldozers escortés par des soldats israéliens ont démoli mercredi 3 décembre 20 magasins et une structure ancienne dans le camp de réfugiés de Shufat, à Jérusalem Est, ont dit des sources à Ma'an.

Les témoins ont raconté qu'une foule d'officiers de police et des soldats israéliens de diverses divisions ont donné l'assaut au camp et se sont déployés dans les rues et sur les toits.

Les troupes ont alors encerclé un bâtiment ancien connu sous le nom d'Immeuble Cola et tous les magasins adjacents, empêchant les riverains d'accéder au secteur avant de faire exploser les portes principales de tous les commerces.

L'immeuble et les magasins appartiennent à la famille Dajani, de Jérusalem. L'un des propriétaires, Abu al-Walid Dajani, a dit à Ma'an que les autorités israéliennes ont lancé la démolition sans en avertir les propriétaires.

Le secteur où les démolitions ont eu lieu mesure environ 800m², a précisé Dajani.

Il a ajouté que l'immeuble et les magasins ont été construit en 1963. L'immeuble a été habité et les magasins ont été utilisés pour le commerce jusqu'au milieu des années 1980, quand la Première Intifada a éclaté. Les autorités israéliennes ont alors empêché la famille de servir des structures.

Dajani a réfuté les affirmations israéliennes selon lesquelles l'immeuble et les magasins ont été construits sans permis. Il a dit que la famille Dajani possédait à l'origine 11.500m² dans le camp de Shufat avant qu'Israël ne confisque 2.000m² pour la construction du mur de séparation. En 2008, Israël a confisqué 6.000 autres m², sur lesquels a été implanté un checkpoint militaire.

En 2012, les forces israéliennes ont confisqué ce qui restait de terrain, ainsi que les structures construites dessus. Dajani a tenté de récupérer sa terre et ses biens devant les tribunaux israéliens, y compris la Cour suprême, en vain. Les tribunaux ont toujours invoqué des prétextes sécuritaires, a dit Dajani à Ma'an.

Les autorités israéliennes lui ont ordonné de payer une taxe de propriété de 485.000 shekels à la municipalité israélienne de Jérusalem.

Un porte-parole du mouvement Fatah dans le camp de Shufat, Thaer Fasfous, a déclaré à Ma'an que 4 grosses pelleteuses ont démoli l'immeuble Cola et 20 magasins. Il a ajouté que 10 des boutiques démolies étaient ouvertes et fonctionnaient jusqu'au jour de la démolition.

Parmi ces magasins ouverts, il y avait un café, un atelier de réparation automobile, un service de taxi, une épicerie, un volailler, un magasin de viande congelée, et un magasin qui vendait des boutures d'arbres, en plus de 2 commerces utilisés comme entrepôts pour le supermarché al-Khatib.

Pendant les démolitions, les forces israéliennes ont tiré des grenades lacrymogènes et des balles caoutchouc-acier pour empêcher les habitants de se rassembler, a dit Fasfous. Une école à proximité a été aussi évacuée.

(...)

Les bulldozers israéliens ont démoli au moins 359 structures palestiniennes du début de 204 à ce jour, selon le Comité israélien contre les démolitions de maisons.

Photo

Photo

Photo

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

ISM-France/Maan News

Même date

5 décembre 2014