Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1700 fois

Israël -

La "Justice" israélienne

Par

Quelles pourraient bien être les raisons mystérieuses de sécurité de ma détention ? Peut-être qu'il y a des indices.
Supposons que cela a quelque chose à voir avec ma participation au Mouvement International de Solidarité, qui pratique la résistance non-violente contre les violations israéliennes aux droits de l'homme palestiniens.
D'abord, reconnaissons que les autorités israéliennes ne sont pas des fans de l'ISM.

Les amis israéliens qui sont venus jeudi assister à l'audience de tribunal de Paul Larudee, un accordeur de pianos Californien de 60 ans, ont été choqués par ce qui est survenu dans le soi-disant procès.

Après les rapports préliminaires des avocats de la Défense et de l'Accusation, le juge Pilpel a demandé à s'entretenir en privé dans le bureau des juges avec les agents des services secrets qui lui ont présentée une "preuve secrète" expliquant pourquoi Paul ne devait pas être autorisé à entrer en Israël.

Pour Paul, être refusé d'entrer en Israël signifie un refus d'accès aux Territoires Palestiniens Occupés où il avait prévu de soutenir la résistance Non-Violente palestinienne avec l'ISM (Mouvement International de Solidarité) et où il avait 20 rendez-vous de fixer pour accorder des pianos.

Israël continue de contrêler tous les passages de frontières entrant et sortant de la Cisjordanie et le seul passage des frontières pour l'usage des internationaux vers Gaza. Israël a refusé l'entrée à des milliers de pacifistes au cours de ces trois dernières années et refuse totalement aux ressortissants étrangers le droit d'entrer dans Gaza.

À la consternation de l'avocat de la Défense, Gaby Lasky, le juge Pilpel est revenu de sa session avec les services secrets en disant qu'zllz pznsait qu'il n'y avait aucune raison de discuter les autres points présentés par la Défense.

La raison de la détention de Paul n'a pas été remise en cause ni présentée au public.

Ce genre de chose est commun dans le système juridique militaire israélien par lequel des milliers de Palestiniens ont été condamnés à des périodes renouvelables "de détention administrative" basé sur des accusations secrètes qui sont à leur tour basées sur une preuve secrète.

Il est inévitable que des valeurs démocratiques dans le système légal civil israélien, telles que le droit aux individus de se défendre devant le tribunal, aient été érodées sous un tel système. Les valeurs démocratiques ne peuvent pas co-exister dans un système d'Apartheid.

Le système de tribunal civil israélien ne peut pas respecter des droits de l'homme tant qu'il y aura un système juridique militaire parallèle dans lequel les droits de l'homme des Palestiniens et des internationaux sont bafoués.

Paul est en detention depuis le 4 juin dernier. Le juge Pilpel rendra sa décision le dimanche 18 juin à 8h.

Depuis sa cellule, le Dr Larudee a fait cette declaration :

"Suis-je une menace à la sécurité d'Israël ?"

De nombreux volontaires de l'ISM se sont vus refuser l'entrée en Israël, pour la même infâme raison de 'sécurité secrète' que personne n'est autorisé à voir. Affaire terminée.

Quelles pourraient bien être les raisons mystérieuses de sécurité de ma détention ? Peut-être qu'il y a des indices.

Supposons que cela a quelque chose à voir avec ma participation au Mouvement International de Solidarité, qui pratique la résistance non-violente contre les violations israéliennes aux droits de l'homme palestiniens.
D'abord, reconnaissons que les autorités israéliennes ne sont pas des fans de l'ISM.
Nous soutenons la résistance non-violente palestinienne à l'occupation de façon régulière.
Cela peut être contre des réglementations israéliennes, mais c'est la nature de la désobéissance civile non-violente, et nos actions ont épargné des vies, Israéliennes et Palestiniennes.

Laissez-moi reconnaître que mon traitement ici n'est pas onéreux. Les cellules sont aussi confortables que l'on pourrait raisonnablement s'y attendre dans ce qui est, en effet, une prison. Les gardes sont courtois et font tout ce qu'ils peuvent pour satisfaire mes besoins spéciaux.

Cependant, il y a des différences entre mon traitement et celui des autres détenus. J'ai été isolé du reste de la population et je suis en général tout seul dans ma cellule.

En second lieu, je ne suis pas autorisé à utiliser de téléphone portable, alors que tous les autres ont ce privilège. Plus d'une fois, on m'a dit "de ne pas parler aux journalistes".

Je n'étais pas même pas autorisé à avoir du papier et un crayon jusqu'à ce qu'une pléthore d'appels et une visite du Consul Américain parviennent à modifier ces conditions draconiennes.

Ces restrictions soulignent la suppression de la liberté de parole et de dissidence en tant que véritable motivation, et non des problèmes de sécurité."

Pour plus d'informations, contactez :

Neta Golan au bureau de l'ISM : 02-297-1824
Avocat Gaby Lasky : 05444 18 988



18 Juin - 14h : Le juge Pilpel a décidé de refuser l'entrée en Israël à Paul Larudee. Paul a maintenant 24h pour décider s'il fait appel de cette décision

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Refus d entrer

Même auteur

ISM

Même date

17 juin 2006