Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1597 fois

Qalqilia -

La colonie Zohar Palace provoque "la mort lente" au nord de la Cisjordanie

Par

A 17 kilomètres de Qalqilia, au nord de la Cisjordanie, une colonie israélienne, construite sur la colline la plus élevée, domine toute la région.
Ses rues sont goudronnées pour permettre le passage des véhicules militaires, toutes les infrastructures sont équipées d'électricité, d'eau et de services de téléphone qui fonctionnent.

Les villages palestiniens, sur la terre desquels elle a été construite, comme Jinsafout, ne sont pas autorisées à tant de luxe. Les eaux de pluies sont collectées dans des puits.

La colonie, illégale comme toutes les autres, est nommée Zohar Palace. Sa situation est stratégique, le long de la route qui relie Qalqilia à Naplouse. Quiconque emprunte ce tronçon de route entre les deux villes palestiniennes est observé par des caméras et des tireurs.

Bassam Eid est instituteur au village de Jit. Il dit : "Je me souviens lorsqu'ils ont construit la colonie. J'étais jeune et nous étions surpris qu'ils construisent un palace en haut d'une montagne."

Cet homme de 37 ans précise : "Après, la colonie a continué à s'étendre, rampant comme une mort lente. Ils ont ajouté d'autres colonies jusqu'à ce que ça devienne le bloc le plus important de la région."

A 25 kilomètres à l'est de Qalqilia se trouve le village Amatin. Faris Sawan, qui y habite, déclare à PNN : "D'abord les colons se sont présentés comme des amis et ont vu comme une faiblesse que les villageois leur fassent confiance. Les colons se sont précipités et beaucoup de gens ont vendu des morceaux de leurs terres."

Sawan continue : "Les colonies se sont étendues et des usines ont été construites, où sont allés travailler les villageois qui avaient perdu leur terre. Les fermiers et les propriétaires palestiniens sont devenus les employés des colons. C'est une nouvelle forme d'esclavage, dans cette région."

Source : Palestine News Network

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Qalqilia

Même sujet

Colonies

Même auteur

Mustafa Sabri

Même date

22 février 2007