Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3115 fois

Hébron -

La construction d’une route réservée aux Israéliens menace les habitations des villageois d’Umm al Kher-al Faqir

Par

«Ma famille a acheté cette terre en 1948 après avoir été expulsée de notre ancienne maison. A l’époque, il n’y avait que nous, les oiseaux et les arbres. Mais en 1967, les Israéliens ont commencé à nous attaquer, et dix ans plus tard, ils ont construit un avant-poste militaire. Cinq ans après que les colons ont commencé à construire leurs maisons sur nos terres. Aujourd'hui, ils ont même essayé de faire disparaître notre campement», explique Salim, 60 ans, un habitant de Umm al-Kher al Faqir.

La construction d’une route réservée aux Israéliens menace les habitations des villageois  d’Umm al Kher-al Faqir


Deux Bédouins tentent d'empêcher la démolition de leur campement, assis sur leur terre

Une route militaire est en construction autour de la colonie de Carmel, sur des terres volées et il est prévu qu’elle passe par le village, démolissant à cette occasion plusieurs habitations. L'ordre de démolition émis contre le campement de Bédouins installé à l'extérieur d’Hébron expirait à 16h le dimanche 26 avril 2009, mais il n'a pas été appliqué.

Lorsque le bulldozer a commencé à travailler sur le terrain en début de matinée, les gens du campement ont tenté d'empêcher la démolition en s’asseyant devant le bulldozer. Au bout de trois heures d’intenses pressions, les familles du village ont réussi à modifier le tracé de la route, et maintenant il semble que les tentes seront moins touchées par la construction de la route pour les colons.

Umm al-Kher al Faqir est un camp de Bédouins installé dans les collines du Sud d’Hébron où vivent 12 familles et environ 150 habitants. Les gens du camp sont devenus des réfugiés en 1948, après le début de l'occupation israélienne.

En 1981, la colonie de Carmel a été installée dans la région. À ce moment-là, 40 dounams (4 hectares) de terres appartenant à des habitants palestiniens ont été confisqués et donnés à la colonie, et par conséquent, les habitants du camp ont perdu leur parcelles de terres agricoles.

Début 2008, la colonie de Carmel a été agrandie pour inclure un nouveau quartier occupant plus de 50 dounams (5 ha) de terres appartenant à Umm al-Kheir. Depuis la création du nouveau quartier, les colons ont régulièrement attaqué les habitants d'Umm al-Kheir, avec l'intention de les expulser de leurs terres.

Source : http://palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

ISM

Même date

27 avril 2009