Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1439 fois

Hébron -

La coopération de l’armée israélienne avec les colons d’Hébron augmente la pression sur les habitants palestiniens

Par

Le dimanche 28 septembre, 15 soldats des Forces de l’Occupation Israélienne ont envahi la maison de la famille Samouh à Hébron. Ses 22 membres partagent trois appartements dans leur maison de Tel Rumeida, en face de la colonie de Beit Hadassa.
Prétextant rechercher des armes, les soldats sont entrés de force dans les appartements.

De 12h00 à 15h00, la famille a été détenue à l'extérieur de la maison, alors que les soldats mettaient sens dessus dessous les appartements et détruisaient les meubles. Les dégâts sont estimés à plus de 2000 shekels et il semble que les soldats aient quitté la maison avec plus de choses que lorsqu’ils étaient arrivés.

La maison de la famille Samouh est située entre la colonie de Tel Rumeida et la colonie de Beit Hadassa. Depuis le mois d'août quand une nouvelle unité de soldats est arrivée pour remplacer la précédente, la pression sur la famille et les Palestiniens vivant dans le secteur a augmenté, en raison de l’augmentation dramatique du harcèlement et de la violence des Forces de l’Occupation Israélienne.

L'invasion de la maison-Samouh a été réalisée avec une extrême brutalité. Les soldats ont frappé deux jeunes membres de la famille et ont menacé les femmes de leur tirer dessus.

Le propriétaire de l'un des appartements a proposé aux soldats la clé de la porte, mais les soldats ont préféré utiliser une massue pour l'ouvrir. Pour vérifier une maison vide située près de la famille Samouh, les soldats israéliens ont utilisé un bouclier humain, un jeune homme de la famille, et l’ont fait entrer en premier.

La famille Samouh a appelé la police à 12 heures. La police est arrivée à 16h et a dit à la famille d’aller porter plainte au commissariat de police le lendemain. Il y a six ans, les fenêtres de la maison de la famille ont été brisées par des colons. La famille est allée se plaindre à la police et elle a du passer deux jours humiliants au commissariat de police.

Auijourd’hui, la famille Samouh craint que cela se reproduise.

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Incursions

Même auteur

ISM

Même date

29 septembre 2008