Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1934 fois

Grande Bretagne -

La famille de Tom Hurndall fête son 22ème anniversaire

Par

Tom a reçu une balle en pleine tête , tirée par un sniper israélien alors qu’ils se penchait pour soulever une petite fille et l’éloigner du tir délibéré du sniper, à Rafah, Gaza. Quand le sniper a commencé à tirer dans un espace bondé, la plupart des enfants qui y jouaient s’enfuirent en même temps que les adultes, mais 3 enfants restèrent, tétanisés par la peur. Tom avait déjà transporté un garçon et l’avait mis à l’abri, et était retourné pour aider les deux fillettes encore là-bas.

Tom a reçu une balle en pleine tête, tirée par un sniper israélien alors qu’ils se penchait pour soulever une petite fille et l’éloigner du tir délibéré du sniper, à Rafah, Gaza. Quand le sniper a commencé à tirer dans un espace bondé, la plupart des enfants qui y jouaient s’enfuirent en même temps que les adultes, mais 3 enfants restèrent, tétanisés par la peur. Tom avait déjà transporté un garçon et l’avait mis à l’abri, et était retourné pour aider les deux fillettes encore là bas.

Tom est en unité de réanimation depuis ce tir, et ne guérira pas.

Les ballons et les bannières de la fête décoraient les grilles extérieures du Foreign Office, tandis que la famille soufflait les bougies du gâteau et que la foule chantait «Happy Birthday». L’équipe du Foreign Office s’est vu offrir du gâteau, au moment où elle quittait le travail, et a été invitée à participer à la célébration du courage de Tom et de son humanité. C’est triste, mais la plupart ont décliné l’offre.

Catherine Hussain, une amie de la famille a commenté : «Il y a beaucoup de monde… les ouvriers de l’autre côté de la rue étaient vraiment beaucoup plus touchés que les gens qui sont supposés faire tourner les Affaires Etrangères».
Les participants à la fête n’ont pas permis que l'indifférence bien connue du Foreign Office les décourage, le jour où nous nous sommes réunis pour témoigner de notre respect et de notre amour pour Tom.

Sophie, la sœur aînée de Tom, a dit : «Cela fait chaud au cœur de faire quelque chose, quelque chose de positif. J’en suis vraiment heureuse , cela montre combien les gens témoignent leur souci et leur respect pour Tom. De toutes ces journées, c'est aujourd’hui où je constate, trés étonnée, combien chacun est concerné».

Le plus jeune frère de Tom, Freddy,13 ans, a dit « Je ne suis pas vraiment désespéré aujourd’hui. Je suis plutôt heureux.. C’est quelque chose d’étrange, et je me pose des questions, mais je ne sais pas très bien ».

Tom travaillait avec l’International Solidarity Movement (ISM) quand il a été visé. Ses camarades de l’ISM ont fait le gâteau et l’ont décoré d’un « Béni soit l’anniversaire de Tom ». Jocelyne Hurndall, la maman de Tom, a dit : « Je suis infiniment touchée plus que je ne peux l’exprimer. L’ISM a donné aujourd’hui à Tom une Bénédiction d’anniversaire très particulière. J’ai beaucoup d’admiration pour l’ISM, mais je n’arrive pas à les remercier comme je le voudrais, pour cet acte d'immense générosité. C’est un geste chaleureux et je sais que Tom aurait été tres content. Merci à tous pour avoir fait de ce jour un jour un peu plus supportable pour sa famille ».

L’ISM a beaucoup d’admiration pour la famille Hurndall, et nous
lutterons avec elle pour que Justice soit rendue à Tom, et aux milliers
de palestiniens et d’israéliens morts si cruellement dans ce conflit
inutile.

Raphaël Cohen était avec Tom quand on a tiré sur lui.« Nous devons absolument réfléchir à la manière de faire pression sur notre gouvernement et sur le gouvernement israélien pour en finir avec cette folie interminable, conséquence directe de l’occupation. C’est vraiment réconfortant de voir aujourd’hui tous les gens qui sont là… Il a fait vraiment, vraiment, quelque chose de fantastique, et c’est triste qu’il ait eu à payer un prix si terrible. Ce qui lui est arrivé n’est en vérité qu’une minute de la souffrance et de la douleur qui continue, indéfiniment… nous devons absolument réfléchir, collectivement, aux moyens que nous avons d’y mettre un terme ».

Une fois la fête terminée, les participants sont partis pour le New Theater de la London School of Economics et ont rejoint d’autres amis et étudiants de la LES pour voir deux documentaires. Le premier « Boucliers humains » de la SBC australienne, accompagne les expériences de l’ISM à Rafah et à Tulkarem, dans les semaines qui ont suivi l’assassinat de Rachel Corrie et le tir contre Tom. Le deuxième, « Une Zone pour tuer », de la reporter Sandra Jordan (qui assistait à la projection) et du producteur Rodrigo Vasquez , a été tourné à Rafah avant et après ce qui est arrivé à Tom. Le film montrait l’extrême violence infligée en punition, au quotidien, à la population de Rafah, et couvre les conséquences de la mort de Rachel, ainsi que celles du tir contre Tom.

Le film fut suivi par un débat informatif et vivant modéré par Carl Arrindell, avec les participations de Sophie Hurndall, la sœur de Tom, de Charlotte Carson (ISM de Tulkarem) qui a figuré dans le documentaire « Boucliers Humains » , de Raphaël Cohen (ISM Rafah) témoin occulaire de ce qui est arrivé à Tom, et qui a aussi figuré dans « Une Zone pour tuer », et Imran Khan, actuellement en charge de la procédure juridique pour que justice soit rendue à Tom, ici en Grande Bretagne.

Jocelyne Hurndall a alors accepté la demande du syndicat étudiant de la LSE pour honorer son fils Tom du titre de Vice-Président honoraire du syndicat. Etait aussi présente, Doreen Lawrence dont le fils Stephen partagera le titre avec Tom en tant que Président Honoraire. Une première cérémonie à l’intention des familles se tiendra en février/mars l’année prochaine

« La tragédie que vit Tom et notre famille est en modèle réduit la terreur à grande échelle que subissent des milliers d’autre familles dans les territoires occupés. Je suis dans une détresse indicible après la perte d’un fils. Mais j’ai des revenus réguliers, de la nourriture, l’eau courante, l’électricité, un toit intact au-dessus de ma tête, accès à l’hôpital, la conscience qu’aucun coup de fusil ne risque de mettre en danger la vie de mes autres enfants quand ils vont à l’école, et que mon sommeil ne risque pas d’être déchiré par des coups de feu ou le bruit des tanks. J’ai une vie décente » (Jocelyn Hurndall dans Editorial pour le Guardian – 20 octobre 03 )

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : CS

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Grande Bretagne

Même sujet

Victimes ISM

Même auteur

ISM

Même date

29 novembre 2003