Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3551 fois

Cisjordanie occupée -

La fausse alerte d'un colon coûte la vie à Amal Taqatqa

Par

Amal Taqatqa, 22 ans, a été froidement abattue lundi alors qu'elle allait de Beit Fujar à Al-Khalil, pour préparer son mariage prévu dans quelques semaines. Les forces israéliennes ont soudain ouvert le feu sur la jeune femme après avoir reçu une fausse alerte leur disant qu'elle allait mener une attaque au poignard. Des colons et des soldats israéliens ont reçu l'ordre d'ouvrir le feu à l'entrée de Beit Fujar suite à un soupçon d'attaque. Des témoins ont confirmé avoir vu un groupe de colons et de soldats israéliens qui poursuivaient une jeune femme sur la route principale menant à la ville avant d'ouvrir le feu sur elle.

La fausse alerte d'un colon coûte la vie à Amal Taqatqa

La jeune femme a été touchée par 20 balles tirés par les soldats et les colons et elle a été transférée à l'hôpital Hadassah dans une ambulance israélienne, l'armée ayant empêché le Croissant rouge palestinien de l'approcher après les tirs.

Photo

Peu de temps après le meurtre de sang froid, des médias israéliens et arabes ont publié des informations fausses sur la victime, affirmant qu'elle était une ex-détenue qui avait mené une attaque similaire au même endroit.

La famille d'Amal a réfuté ces allégations, confirmant que leur fille n'avait jamais été arrêtée.

Amal partait faire des courses au centre ville pour préparer son mariage, qui devait avoir lieu dans un mois, a précisé sa famille.

Les soldats des forces d'occupation ont donné l'assaut à la famille d'Amal quelques heures après son assassinat et ont arrêté son père.

Des médias israéliens ont plus tard publié des photos de la scène sur lesquelles on peut voir un couteau à steack qui aurait été soi-disant l'arme de l'attaque, et ont interviewé le colons qui affirmait avoir été blessé pendant l'attaque.

Des témoins ont toutefois confirmé que le colon avait raconté une histoire fabriquée de toutes pièces.

L'incident a eu lieu au grand carrefour près du bloc de colonies Gush Etzion, qui est situé entre Al-Khalil et Bethléem. L'endroit est considéré comme un point chaud où des citoyens palestiniens sont régulièrement arrêtés pour implication dans de soi-disant jets de pierres.

Au cours des deux dernières années, un grand nombre de mineurs ont été arrêtés à Beit Fujar pendant des attaques menées par l'armée dans la ville.

Source : The Palestinian Information Center

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie occupée

Même sujet

Attaques de Colons

Même auteur

Palestine Info

Même date

3 décembre 2014