Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3111 fois

Palestine -

La lettre de Thaer Halahleh à sa fille Lamar

Par

« Lamar ma chérie, pardonne-moi si l'occupation m'a emmené loin de toi, et m'a ôté le plaisir d'être aux côtés de mon enfant premier-né alors que j'ai toujours prié Dieu pour le voir, de l'embrasser, et être heureux avec lui. Ce n'est pas ta faute, c'est notre destin en tant que peuple palestinien que nos vies et celles de nos enfants nous soient enlevées, d'être séparés les uns des autres et d'avoir une vie misérable, rien n'est complet dans nos vies à cause de cette occupation injuste tapie dans chaque coin de nos vies qui les transforme en une étrangeté, une poursuite continue et une torture.

La lettre de Thaer Halahleh à sa fille Lamar

Bien que j'ai été privé de t'étreindre et d'entendre ta voix, de te regarder grandir et te déplacer dans la maison et dans ton être, et que j'ai été privé de mon droit en tant qu'être humain et que père vis-à-vis de sa fille, ton existence m'a donné toute la force et l'espoir, et quand j'ai vu ta photo avec ta mère dans la tente de sit-in, tu étais si calme en regardant les gens avec surprise, comme si tu étais à la recherche de ton père, regardant mes photos accrochées sous la tente en silence et demandant pourquoi ton père ne revenait pas, j'ai senti que tu étais avec moi, constante, dans mes sentiments et mon esprit, comme si tu étais une partie de mes battements de cœur, et du sang coulant dans mes veines, ouvrant toutes les portes pour moi, créant un ciel clair autour de moi, et exprimant ta libre voix enfantine après ce long silence.

Lamar mon amour : je sais que tu n'es pas à blâmer et que tu ne peux pas encore comprendre pourquoi ton père en est à son 75e jour de cette bataille de la grève de la faim, mais quand tu seras grande, tu comprendras que la lutte de la liberté est celle de pouvoir te revenir, afin que je ne puisse plus jamais être emmené loin de toi et privé de ton sourire ou de te voir, de sorte que l'occupant ne puisse plus jamais m'enlever à toi.

Quand tu grandiras, tu comprendras quelle injustice a été commise contre ton père et contre des milliers de Palestiniens que l'occupation a mis en prison et dans des cellules de prison, brisant leur vie et leur avenir sans qu'ils soient coupables de quoi que ce soit si ce n'est leur quête de liberté, de dignité et d'indépendance, tu sauras que ton père n'a pas toléré l'injustice et la soumission, qu'il n'acceptera jamais l'insulte et le compromis, et qu'il fait une grève de la faim pour protester contre l’État juif qui veut nous transformer en esclaves humiliés sans aucun droit ou dignité patriotique.

Lamar mon aimée, garde la tête haute et sois toujours fière de ton père, et remercie tous ceux qui m'ont soutenu, qui ont soutenu les prisonniers dans leur lutte, et n'aie pas peur car Dieu est toujours avec nous, et Dieu n'abandonne jamais ceux qui ont la foi et la patience, nous sommes dans notre droit, et le droit prévaudra toujours contre ceux qui commettent l'injustice et le mal.

Lamar mon amour : ce jour viendra, et je vais le créer pour toi en toutes choses, et te dirai tout, et tes journées qui s'ensuivront seront plus belles, alors laisse tes jours passer maintenant et porte tes plus jolis habits, cours et puis cours à nouveau dans les jardins de ta longue vie, va de l'avant encore et encore, rien n'est derrière toi que le passé, et c'est ta voix que j'entends tout le temps comme une mélodie de liberté. »

Photo


La lettre de Thaer Halahleh, en arabe, sur Maan News

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Prisonniers

Même date

14 mai 2012