Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2685 fois

Um Salamuna -

La manifestation d'Umm Salamuna se déroule bien malgré l'interférence des Forces d'Occupation Israélienne

Par

Le vendredi 24 août à 12h, environ 40 Palestiniens et 40 internationaux se sont rassemblés à Umm Salumuna, au sud de Bethléem, pour protester contre la construction du Mur d'Apartheid.
Le village avait été déclaré une zone militaire par les Forces d'Occupation Israélienne, empêchant ainsi l'arrivée de toute personne ne vivant pas dans le village.

La manifestation d'Umm Salamuna se déroule bien malgré l'interférence des Forces d'Occupation Israélienne


Photo ISM : Des manifestants passent à côté d'une jeep de l'armée d'occupation israélienne à Umm Salamuna

Cependant, il n'était pas illégal d'être présent dans le village parce que les soldats au checkpoint n'ont pas montré de carte déclarant le secteur "Zone Militaire Fermée".

En raison de cette restriction, les internationaux et les Palestiniens qui ne vivent pas dans le village ont été obligés de passer à travers les champs appartenant à un Palestinien de la région.

Au début de la manifestation, la communauté palestinienne s'est réunie pour prier sur un bout du terrain qui a été détruit pour la construction du Mur d'Annexion.

Après la prière, un chef religieux local a demandé aux internationaux et aux Palestiniens de lever leurs mains pour supplier les Forces d'Occupation de rendre la terre qui est volée aux propriétaires palestiniens locaux.

Contrairement à l'habitude, les manifestants n'ont pas monté la colline en direction de la rangée de soldats qui les attendaient et dont le nombre avait été sensiblement renforcé comparé à la semaine dernière, bloquant ainsi l'accès au tracé du mur de séparation.

Au lieu de cela, les manifestants ont défilé dans le village et ils ont longé la route uttilisée par les bulldozers et d'autres véhicules de construction de l'occupant en scandant des slogans contre l'occupation.

Ils ont continué le long de la route principale où un Palestinien a posé une branche d'olivier sur la porte d'une jeep blindée des FOI mais les soldats à l'intérieur de la jeep ont tiré deux grenades assourdissantes sur la foule de manifestants.

La première bombe assourdissante a touché un international à la jambe mais heureusement il n'a pas été blessé.
La seconde a touché un homme d'âge moyen qui s'est effondré et est resté à terre pendant une minute jusqu'à ce qu'il ait retrouvé son calme et qu'il ait pu rejoindre la marche avec l'aide de ses collègues.

La marche s'est terminée devant la municipalité de Walaja qui sera démolie dans plusieurs semaines.
Israël va démolir le bâtiment parce que les autorités de l'occupation prétendent qu'il a été construit trop près du Mur d'Annexion. (voir notre reportage sur Walaja, l'emmuré)

Les organisateurs de la résistance non-violente à Umm Salumona continuent à demander aux Palestiniens, aux internationals et aux Israéliens de soutenir leurs efforts dans leur opposition à la partie encore non construte du Mur d'Apartheid dans leur région.

Un soutien à leurs manifestations hebdomadaires du vendredi serait considérablement apprécié.


A VOIR :

La nouvelle carte du Mur d'Annexion en Cisjordanie publiée par le Bureau aux Affaires Humanitaires des Nations Unies (OCHA)

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Um Salamuna

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

25 août 2007