Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3682 fois

Ramallah -

La police de l'AP écrase une nouvelle manifestation à Ramallah dimanche 1er juillet (vidéo)

Par

Les forces de sécurité de l'Autorité palestinienne ont brutalement réprimé une deuxième manifestation organisée hier à Ramallah pour protester contre la politique de l'AP. Les policiers ont attaqué les manifestants à la matraque, et il y a eu moins 7 blessés. 7 autres personnes ont été emmenés au poste de police, avec au moins 2 journalistes. Les manifestants, qui criaient leur indignation contre la brutalité policière, ont été matraqués, ainsi que des journalistes, pour le deuxième jour consécutif.

La police de l'AP écrase une nouvelle manifestation à Ramallah dimanche 1er juillet (vidéo)

Le reporter de Ma'an News a dit que le photographe de Reuters Saed al-Hawari a été attaqué et le photographe Ahmad Musleh a été arrêté. Une caméra appartenant au journaliste Ahmad Ouda a été confisquée.

Photo


Un autre journaliste palestinien a raconté à Ma'an qu'un officier de police a essayé de casser sa caméra et quand il s'est défendu, il l'a saisi au cou. Lorsque ses collègues ont fait reculer l'officier, celui-ci a menacé le journaliste : "Je te verrai un autre jour."

"C'était plus dingue qu'hier [samedi], tu n'imagines pas ! Ils ont frappé des filles et ils rigolaient comme s'ils se fichaient des Palestiniens," a dit le journaliste.

Des affrontements violents ont éclaté près du quartier général de Mahmoud Abbas, lorsque la police a essayé d'empêcher les manifestants de traverser la ligne des forces de sécurité, a rapporté le correspondant.

Un porte-parole des services palestiniens de sécurité ont dit que 10 personnes ont été hospitalisées, et qu'il y avait eu plusieurs arrestations, sans en préciser le nombre.

Adnan Dmeiri, porte-parole des services de sécurité, a dit que la police essaye de savoir qui est derrière la manifestation, ajoutant que "les buts de ces mouvements inconnus est de semer le chaos et d'attaquer la police palestinienne."





(...)

"Le droit à la liberté d'expression"

La réaction brutale aux protestations a suscité les critiques de quelques responsables palestiniens qui ont dit que la police avait eu l'ordre de ne pas intervenir.

Lors de la réunion d'un comité exécutif de l'OLP qui s'est tenue avant la marche de samedi, des responsables ont réitéré leur opposition à toute intervention contre la manifestation, ont dit deux officiels à Ma'an.

L'une d'entre eux, la dirigeante de l'OLP Hanan Ashrawi, a dit : "Nous nous ne attendions pas et nous n'approuvons pas la moindre interférence avec les manifestants quelle qu'elle soit... Nous étions tous très catégoriques sur le respect du droit à protester."

Elle a ajouté : "Nous pensions que c'était une bonne chose que la population ait une opinion [sur la rencontre Abbas-Mofaz]. Quoiqu'il en soit, les gens ont le droit d'exprimer leur opinion sans ingérence."


Photo

Photo
La police d'Abbas, entraînée par le Général US Dayton, se prépare à fondre sur les manifestants

Photo

Photo
(Photo Reuters)

Photo
(Photo Reuters)

Photo

Photo

Photo
Le manifestant Kifah Qozmar montre les blessures infligées par la police de Dayton de l'AP

Photo

Photo



D'autres photo ici.

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Collabos

Même auteur

Maan News

Même date

2 juillet 2012