Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 785 fois

Hébron -

La "rénovation" de la mosquée Ibrahimi par Israël entraîne le vol de terres palestiniennes

Par

04.05.2020 - Israël a saisi le pouvoir municipal du ministère des Dotations et des affaires religieuses de l'Autorité palestinienne afin de "rénover" la mosquée Ibrahimi dans la ville occupée d'Hébron.
Les rénovations comprendront l'installation d'un ascenseur pour permettre aux personnes handicapées, y compris les touristes et les fidèles juifs, d'accéder au lieu saint.

La 'rénovation' de la mosquée Ibrahimi par Israël entraîne le vol de terres palestiniennes

Les colons font flotter le drapeau du régime d’occupation sur la mosquée Ibrahimi, le 2 avril 2017 [Ma'an News].
Le ministre de la défense Naftali Bennett a donné son accord pour ces initiatives. Le ministre d'extrême droite a également chargé le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), le général Kamil Abu Rukon, de prendre toutes les mesures nécessaires, y compris l'expropriation des terres proches du site pour faire avancer ce qui est essentiellement un autre projet illégal de colonisation israélienne.

La mosquée Ibrahimi est située au cœur de la Vieille ville d'Hébron, Al-Khalil en arabe ; les juifs la connaissent comme le Tombeau des patriarches. C'est un site hautement contesté et il a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2017.

Israël a progressivement pris le contrôle de la mosquée pour faciliter la pratique cultuelle du petit groupe de colons juifs illégaux qui se sont installés dans le centre de la vieille ville aux dépens des habitants palestiniens indigènes. L'accès à la mosquée pour le culte musulman est étroitement contrôlé par les autorités d'occupation et, à l'occasion, totalement interdit.

Ce nouveau projet colonial a reçu l'approbation du bureau du Premier ministre, du ministère des Affaires étrangères et du ministère de la Justice, et a été retardé pendant des années, a déclaré hier M. Bennett. "Le temps est venu d'aller de l'avant. Nous avons donné le feu vert au projet d'ascenseur pour mettre fin aux nombreuses années de discrimination sur le site. Toute personne, qu'elle soit handicapée ou non, doit avoir la possibilité de visiter le tombeau, qui est un site important du patrimoine juif", a-t-il déclaré. "C'est ce que signifie le développement des colonies, avec des actes et non des paroles. Je remercie le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères pour leur aide dans cette affaire".

En réponse, le ministère palestinien des Affaires étrangères et des expatriés a condamné dans les "termes les plus forts" la proposition de ‘saisir’ davantage de terres palestiniennes près de la mosquée pour un projet colonial. En plus de l'ascenseur pour les colons, le ministère a déclaré qu'il s'agissait d'une tentative de changer le "caractère arabe et islamique de la mosquée".

Selon l'agence de presse Wafa, Israël utilise l'épidémie de coronavirus pour mettre en œuvre ce projet alors que l'attention du monde est concentrée ailleurs.

Le ministère de l'AP a ajouté que cette décision et d'autres liées aux colonies illégales seront sur la table de la Cour pénale internationale puisqu'il s'agit d'un autre acte criminel de l'État d'occupation.


Source : Middle East Monitor

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Sionisme

Même auteur

Middle East Monitor