Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1483 fois

Bethléem -

La résistance populaire réprimée par Israël et par l’Autorité palestinienne

Par

J’ai commencé ma journée de vendredi en allant travailler à l’université avec des étudiants (recherche en biologie) puis en emmenant un groupe de visiteurs faire le tour des endroits de Bethléem qui montrent l’impact du mur et des colonies. Nous sommes aussi allés à l’une des manifestations hebdomadaires et, en ce troisième vendredi de Ramadan, tant ici qu’à Bil’in et dans d’autres lieux, des manifestants ont été blessés par l’armée israélienne d’occupation/apartheid.

Pas de greffon vidéo disponible...

Les manifestations commémoraient l’assassinat du célèbre caricaturiste palestinien Naji Al-Ali et celui du leader du FPLP Abu Ali Mustafa. Elles ont également été organisées en solidarité avec Abdullah Abu Rahma, condamné par les tribunaux d’apartheid israéliens pour organisation de manifestations non violentes à Bil’in.

Ci-dessus la vidéo que j’ai prise sur la manifestation à Al-Masara.

Remarquez en particulier l’enlèvement de Kobi, un activiste israélien, et l’attaque aux grenades lacrymogènes qui ont blessé des gens. Ils ont aussi arrêté Matan (on ne le voit pas sur la vidéo) qui a été libéré peu de temps après. Kobi aussi a été relâché mais il passera en jugement.

Après la manifestation, je suis revenu finir mon travail à l’université puis, vers 16h15, George Rishmawi et moi avons emmené une centaines de Palestiniennes de Nazareth et d’autres endroits de Palestine 48 faire une visite des murs autour de Bethléem, dont Al-Walaja et Beit Sahour.

Ce furent des moments enthousiasmants, nous avons parlé de la résistance, et j’ai noté comment, en dépit des tentatives d’Israël de nous fragmenter, nous sommes connectés ; ce fut une idée superbe d’organiser la rencontre avec ces dames (avec l’aide de Sabeel et du Centre palestinien pour le rapprochement).

Après Iftar (la rupture du jeûne), nous avons visité deux familles pauvres (une à Beit Sahour et une dans le camp de réfugiés de Dheisheh, et je vous raconterai dans un autre mail l’histoire de ces familles.

Source : A Bedouin in cyberspace, a villager at home

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Résistances

Même auteur

Mazin Qumsiyeh

Même date

28 août 2010