Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1561 fois

Ramallah -

La violence et la répression continuent contre les protestations populaires contre le Mur à Nilin

Par

Le 7 août, près de 300 personnes ont protesté contre la construction du Mur d'Apartheid sur les terres de Ni'lin.
La manifestation a débuté à 11 heures et les manifestants sont partis du centre du village pour se rendre sur le site de chantier de construction où ils ont empêché le travail des bulldozers pendant un certain temps avant d'être attaqués et repoussés par la police des frontières.

Pas de greffon vidéo disponible...


Ils ont reçu des coups de pied, des coups de poing et les manifestants palestiniens, israéliens et étrangers ont été stoppés par l’utilisation de gaz lacrymogène et des grenades assourdissantes.

Dans le schéma classique d’intimidation à l’égard du Comité Populaire de Nilin, Mohammed Abdelkader Amira a été arrêté ainsi qu’un activiste israélien.

En raison de la violence de la police des frontières, les manifestants ont battu en retraite et bientôt des affrontements ont éclaté entre l'armée israélienne et les jeunes hommes et garçons du village. Les confrontations ont duré toute la journée jusqu'à ce que les soldats partent à 17h.

Pendant la journée, cinq personnes, dont un Palestinien, un Israélien et trois Français ont été arrêtés et sept ont été blessés par des balles de caoutchouc.

C’était la première manifestation à Nilin depuis que Yousef a été tué par l'armée israélienne. Ses funérailles ont eu lieu lundi. D’autres manifestations sont prévues pour intensifier le combat pour le droit des villageois de Nilin à leurs terres et que justice soit rendue pour la mort de Youssef et d’Ahmed

Au cours de la nuit du jeudi 7 août, l'armée israélienne a envahi une fois de plus le village. Ils ont pénétré par effraction dans une maison et arrêté le cheikh Salah qui a été libéré au cours de la journée.

Cette dernière semaine, les Forces d’Occupation Israélienne sont venues chaque nuit dans le village où elles ont lancé des grenades assourdissantes et arrêté des membres actifs du Comité Populaire du village qui organise des manifestations contre le mur.

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

8 août 2008