Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3937 fois

Palestine 48 -

Le 11ème anniversaire de l'Intifada Al-Aqsa à Sakhnin

Par

Répondant à une décision du Haut comité arabe de suivi dans les territoires de 1948, des milliers de Palestiniens ont participé à une cérémonie commémorant le 11ème anniversaire de l'Intifada Al-Aqsa. La deuxième Intifada a commencé il y a onze ans après que le premier ministre israélien de l'époque, Ariel Sharon, ait pénétré sur l'esplanade de la Mosquée Al-Aqsa, le 28 septembre 2000, entouré de ses gardes du corps armés, profanant le lieu saint et affichant son manque de respect pour la foi des Arabes et des Musulmans du pays.

Le 11ème anniversaire de l'Intifada Al-Aqsa à Sakhnin

La protestation à Sakhnin (à l'est d'Akka, au nord de la Palestine 48) a commencé samedi soir 1er octobre, lorsque des milliers de citoyens arabes se sont rassemblés pour participer à une manifestation régionale massive commémorant l'Intifada et la mort de 13 habitants arabes d'"Israël" qui ont été tués sous les balles de la police israélienne il y a onze ans.

Plusieurs dirigeants et personnalités politiques, sociaux et religieux ont participé à la commémoration et à la protestation, dénonçant la politique israélienne illégale et le racisme contre les Arabes et les Palestiniens.

Le président de l'Assemblée nationale démocratique, Wasel Taha, le président du Comité de suivi, Mohammad Zeidan, la député Hanin Zo'by, le secrétaire-général de l'Assemblée nationale démocratique, Awad Abdul-Fattah et le député Jamal Zahalka ont participé à la protestation.

Les protestataires ont parcouru les rues de Sakhnin qui mènent à la route principale puis à la place qui a été dédiée aux Palestiniens assassinés le Jour de la Terre et lorsque l'Intifada Al-Aqsa a commencé il y a onze ans.

Photo
Sharon sur l'esplanade de la mosquée Al-Aqsa, 28 septembre 2000


Plusieurs officiels, dont le maire de Saknin, Mazin Ghanayim et son adjoint, Farouw Zbeidat, ont déclaré que "l'unité est une question essentielle", et que les Arabes et les Palestiniens dans les territoires 1948 n'accepteront jamais d'être marginalisés ou discriminés, et qu'ils continueront à défendre l'avenir de leurs enfants pour leur permettre de vivre une vie digne et décente.

Le Centre Al-Mezan pour les droits de l'homme a rapporté que le nombre des victimes et l'ampleur des dommages matériels ont augmenté pendant les neuf dernières années en raison de l'intensification des violations des droits de l'homme par l'armée israélienne dans les territoires occupés.

Pendant ces neuf années, dans la seule Bande de Gaza, les forces de l'occupation ont tué 4.661 Palestiniens, dont 1.060 enfants et 221 femmes.

L'armée a également détruit 18.862 maisons palestiniennes, dont 5.687 ont été complètement démolies, et a rasé 13.174 dunams (1317ha) de terre agricole. Elle a détruit 990 bâtiments publics, dont des écoles et des lieux de culte, 2.006 commerces, 518 usines et 1.221 véhicules.

Photo


Voir les hotos sur arabs.48.com

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine 48

Même sujet

Résistances

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

3 octobre 2011