Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3378 fois

Jayyous -

Le 18 février, quatre militants d’ISM des USA, de Suède et d’Allemagne étaient à Jayyous, près de Qalqilia, pendant le blocus israélien du village

Par

A la suite d’une série de manifestations organisées par le village contre le mur d’annexion israélien, les forces militaires ont lancé une invasion à grande échelle du village.

Pas de greffon vidéo disponible...

Nous sommes allés dans l’école juste après après que les soldats soient partis. Environ 90 habitants du village y ont été emmenés, pour la plupart des jeunes gens. Quelques-uns ont été libérés mais les autres ont été emmenés hors du village, personne ne sait où.

Thomas Patterson - International Solidarity Movement (ISM)

« L’école a été gravement endommagée. La porte d’entrée a été enfoncée et toutes les portes sorties de leurs gonds. Ils y font fait des interrogatoires de masse, Il est clair qu’Israël tente d’écraser par la force toute forme de résistance populaire au mur illégal d’apartheid. »

Ulrika Lundquist – International Solidarity Movement (ISM)

Les forces israéliennes ont envahi le village aux premières heures ce matin (18 février), conduisant des raids maison par maison et arrêtant des dizaines d’habitants, dont le fils du maire de Jayyous.

Au moins 70 habitants sont actuellement kidnappés par les forces israéliennes après avoir été raflés et enfermés dans l’école du village. Le village a été bouclé par les forces, les deux entrées principales bloquées par des monceaux de terre.

Les soldats ont occupé de nombreuses maisons et ils les ont saccagé. Il y a beaucoup de dégâts. Beaucoup d’habitants ont été battus par les soldats israéliens, dont une femme âgée qui tentait d’empêcher les soldats d’entrer chez elle.

Cette action militaire à grande échelle semble être une punition collective pour la série de manifestations qui ont été organisées par le village contre la confiscation et la destruction des terres du village provoquées par la déviation du tracé du mur d’annexion. 277 dunums de terre seront rasés pour la nouvelle route du mur, et 5.885 autres dunums seront volés lorsque le mur sera terminé
Selon Stop The Wall, l’expansion de la colonie illégale de Zufim sera faite sur la terre volée. La construction de l’infrastructure pour les parties neuves de la colonie israélienne appelée “Zufim Nord” a commencé, avec la construction d’un réseau électrique qui permettra la créations de nouvelles maisons.

La colonie illégale de Zufim est construite par la compagnie Leader, qui appartient au milliardaire israélien Lev Leviev, qui a fait l’objet d’un boycott international pour ses activités de construction de colonies.
"


Les forces israéliennes se sont retirées de Jayyous
Ma'an News

Les forces israéliennes se sont retirées de Jayyous mercredi soir après 15 heures d’opération militaire au cours de laquelle elles ont parqué 65 Palestiniens dans l’école locale et saccagé des dizaines de maisons.

Les troupes ont occupé des maisons palestiniens et mené des raids maison par maison à la recherche d’armes, ont déclaré les soldats. 17 personnes ont été arrêtées et emmenées par l’armée.

Les témoins rapportent que les forces israéliennes ont détruit l’intérieur de plusieurs maisons. L’école du village, où les habitants ont été enfermés pour interrogatoire, a été aussi endommagée. Le laboratoire de sciences et la salle informatique ont été vandalisés.

« Les actions israéliennes ont pour objectif de nous faire quitter notre terre, » dit à Ma’an le maire de Jayyous, Mohammad Taher Jaber. Sa propre maison a été saccagée pendant l’incursion.

« L’école a été gravement endommagée. La porte d’entrée a été enfoncée et toutes les portes sorties de leurs gonds. Ils y font fait des interrogatoires de masse, » dit depuis Jayyous Ulrika Lundquist, volontaire suédoise de l’International Solidarity Movement (ISM).

« Il est clair qu’Israël tente d’écraser par la force toute forme de résistance populaire au mur illégal d’apartheid, » dit Lundquist, en référence aux manifestations hebdomadaires que les villageois organisent contre le mur de séparation qu’Israël construit sur les terres du village.

Jusqu’à 277 dunums de terre seront rasés pour la nouvelle route du mur, et 5.585 autres dunums seront volés lorsque le mur sera fini.

Nous connaissons l’identité de certains des habitants du village arrêtés :

Muhammad Na’im Bedda, Laith Abdul Qadir Salim, Ahmad Ghassan Harami, Hamada Mahmoud Bedda, Mohamed Abdel-Halim Khaled, Jaber Methqal Shamasneh, Kamal Muhamad Taher Shamasneh, Anwar Aref Salim, Shadi Yousef Waqed, Sadeq Muhammad Hussein, Muhammad Ammer Hassan Nofal, Muhamad Hussein Al-Mukhtar.

Les autres détenus n’ont pas encore été identifiés.

Les troupes israéliennes ont aussi attaqué Ammar Shahrour et lui ont cassé une main.

Imad Shahrour, habitant du village, a dit que les troupes israéliennes ont volé chez lui 450 shekels (85 €).

Chez Yousef Mahmoud Waked, ce sont 3.200 shekels (615 €) qui ont été volés.

Fadi Methqal Shamasneh dit que chez lui, les troupes ont pris des documents.

Source : ISM

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jayyous

Même sujet

Incursions

Même auteur

ISM

Même date

19 février 2009