Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2238 fois

Cisjordanie -

Le Ramadan montre que de plus en plus de Cisjordaniens se tournent vers Dieu

Par

Reportage réalisé en collaboration avec Wael Al-Ahmad à Jénine et Atef Saad à Naplouse

Il y a cinq ans, les restaurants à Ramallah restaient ouverts toute la journée et servaient de la bière pendant le Ramadan.
Cette année, l'alcool été pratiquement totalement retiré des menus et beaucoup de restaurants sont fermés pendant les heures du jeûne.

Le changement met en lumière ce que certains voient comme une tendance : confrontés à une économie stagnante, aux combats entre les factions rivales et le peu d'espoirs de paix avec Israël et d'indépendance, des milliers de Palestiniens semblent se tourner vers Dieu.

Les preuves sont irrégulières et anecdotiques, et pour certains, c'est un peu sous la contrainte.

Mais Huda, 24 ans, qui a refusé de donner son nom de famille, a déclaré que ses amis ne pouvaient à peine le croire quand elle, une jeune Palestinienne libérale, a décidé d'observer le jeûne.

"Je ne suis pas une fanatique mais j'ai en moi certaines croyances religieuses et j'ai voulu essayer de jeûner cette année," dit-elle. "Mes amis sont étonnés de ce changement soudain."

Tous les Palestiniens ne se sont pas tournés vers la religion : en effet ce que beaucoup voient comme une politisation de l'Islam par les factions, dont la guerre dans la bande de Gaza a donné au Hamas le contrôle de l'enclave en juin, en éloigne certains des mosquées.

Mais le professeur d'université, Marwan Abu Khalaf, 50 ans, dit que le nombre de jeunes hommes qui vont à la Mosquée juste à côté de chez lui a fortement augmenté.

"J'ai prié régulièrement ces 10 dernières années et je peux dire qu'il y a eu une augmentation du nombre de jeunes hommes qui viennent prier d'environ 25%," a déclaré Abu Khalaf à Reuters.

En Cisjordanie , dans les villes traditionnellement conservatrices comme Hebron, Qalqilya ou Tulkarem, les femmes portent en général le foulard.
Mais certains disent que la montée du Hamas dans la Bande de Gaza et dans les grandes villes de Cisjordanie comme Naplouse a incité plus de femmes à porter le voile et les hommes à se laisser pousser la barbe.

A Ramallah -- le centre économique de la Cisjordanie et pendant des années une ville laïque prospère -- certaines femmes adoptent une robe plus modeste. Peu portent des jupes courtes ou des chemises sans manches dans le centre de Ramallah tandis que de plus en plus portent un foulard et des robes longues.

"Les femmes qui portent des jupes courtes se sentent déplacées ou sont harcelées par les commentaires des hommes dans les rues", dit Eman Hammouri, le directeur du Centre des Arts Populaires de la ville.


AUGMENTATION DE LA FOI

Le Fatah et le Hamas essayent d'exploiter la nouvelle piété des Palestiniens. Le Hamas a utilisé les mosquées et les écoles pour propager ses opinions politiques tandis que le Fatah a utilisé les prières du vendredi dans la Bande de Gaza pour protester contre l'autorité du Hamas.

Certains Palestiniens disent que les groupes militants utilisent la religion comme excuse pour imposer leur volonté aux gens.

Osama Khalaf, le propriétaire de Darna, l'un des restaurants les plus connus et les plus à la mode de Ramallah, dit qu'il a arrêté de servir de l'alcool pendant le Ramadan par crainte de représailles des groupes armés laïcs qui utilisent la religion pour renforcer leur pouvoir.

Khalaf dit que les Musulmans de Cisjordanie ainsi que les Chrétiens, qui représentent environ 2% des Palestiniens, deviennent de plus en plus religieux alors que leurs conditions de vie deviennent de plus en plus difficiles. Les gens portent de plus en plus de crucifix et la fréquentation des églises augmente.

"Non seulement les Musulmans deviennent de plus en plus religieux," dit Khalaf. "Mais la minorité chrétienne applique également bien plus rigoureusement le Christianisme comme réaction à cet environnement de plus en plus religieux."



CONFLITS INTERNES

Le mois dernier, dans la salle d'attente d'un médecin, une femme qui portait le hijab et avait couvert son visage d'un voile noir a hurlé sur la secrétaire parce qu'elle regardait des videos de musique arabe à la télévision -- beaucoup de Musulmans les considèrent comme étant interdits par l'Islam.

"Ceci ne s'était jamais produit dans ma clinique," dit le docteur, qui a demandé à rester anonyme.

Certains analystes disent qu'un nouveau sentiment de désespoir a pu inciter de plus en plus de Palestiniens à chercher du réconfort dans la religion.

Fatigués de la corruption de la faction laïque du Fatah qui a dominé la scène politique pendant des décennies, les Palestiniens ont élu un gouvernement du Hamas aux élections parlementaires de 2006, en espérant que le groupe islamiste débarrasserait la politique locale de la corruption.

Le Hamas a pris le contrôle de la Bande de Gaza plus conservatrice en juin après des confrontations violentes avec le Fatah, incitant le Président Mahmoud Abbas à virer le gouvernement et à nommer une nouvelle administration soutenue par le Fatah.

Malgré une nouvelle avancée vers la Paix avec Israël initiée par les Etats-Unis, les différends internes et la séparation entre Gaza et la Cisjordanie ont, pour la plupart des Palestiniens, miné les espoirs d'un Etat palestinien indépendant, au moins pour l'instant.

"En l'absence d'alternatives, ils se tournent vers Dieu pour une stabilité et une sécurité spirituelles" a déclaré Mahmoud Habbash, le Ministre de l'Agriculture dans le gouvernement soutenu par le Fatah en Cisjordanie .

Source : http://wap.alertnet.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Même auteur

Wafa Amr

Même date

3 octobre 2007