Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2970 fois

Jérusalem -

Le quartier Silwan, à al-Qods occupée, paie cher sa résistance acharnée au nettoyage ethnique

Par

Décisions féroces contre les militants locaux Sheikh Musa, Zayed Zidani et Ibrahim Abu-Ziyab
10 juin 2012 - Musa Ouda, l'imam de la mosquée de Bir Ayyub et membre du Comité populaire de Al-Bustan, a été condamné à 5 mois de prison par un tribunal israélien, jeudi 7 juin ; Zayed Zidani, militant local, à 4 mois de prison à compter du 1er août, pendant le mois saint de Ramadan, et Ibrahim Abu-Thiab, militant local, à une amende de 5000 NIS (1000€) et à 50 jours de prison (qu'il a déjà purgés) et assigné à résidence pendant plus d'un an.

Le quartier Silwan, à al-Qods occupée, paie cher sa résistance acharnée au nettoyage ethnique

Sheikh Musa Ouda, à gauche, lors d'une rencontre avec Jimmy Carter et le Comité des Aînés dans la tente de protestation installée à Silwan
Les trois hommes ont été arrêtés le 24 janvier 2011 et ont été accusés d'obstruction au travail de la police pendant une confrontation entre les jeunes Palestiniens et les forces israéliennes à Bir Ayyub, des affrontements au cours desquels les forces de l'occupation avaient tiré des masses de gaz lacrymogènes sur les résidents non armés en plein dans la zone d'habitation du quartier.

Photo
Zayed Zidani lors d'un match de football organisé pour les enfants à Bir Ayyub-Silwan


Ces face-à-face sont presque quotidiens à Silwan à cause des provocations des colons israéliens armés, des menaces de démolitions de maisons par la municipalité, du harcèlement des gardes de sécurité embauchés par les colons et des arrestations et attaques régulières contre la population, en particulier les jeunes, par les forces israéliennes.

Les résidents et les organisations pour les droits de l'homme ont dénoncé les décisions prises à l'encontre de Ouda, Zidani et Abu-Thiyab, trois militants locaux qui se consacrent à la défense de leur communauté, comme une tentative évidente de réprimer les responsables communautaires palestiniens.

Ouda, âgé de 53 ans, fait l'objet du harcèlement continu des autorités de l'occupation pour son travail social. Sa famille a elle aussi été visée, l'un ou l'autre des membres étant détenu à n'importe quel moment.

Photo
Ibrahim Abu-Thiab, en résidence surveillée pendant un an


Ouda a déclaré à Silwanic que "pour les habitants de Silwan, le seul fait de défendre nos droits à survivre est une action très dure à réaliser."

Zidani a dit que "si l'occupation ne montre aucune pitié pour les enfants, pourquoi en aurait-elle pour les vieux ?"

Muhammad Mahmoud, l'avocat des militants, a interjeté appel de la décision dimanche prochain.

Source : http://silwanic.net/?p=27152
______________________

Photo
Enlèvement d'un enfant par des forces clandestines à Silwan


Un enfant de 11 ans kidnappé sur un terrain de jeux par des officiers clandestins pour "investigation"

Vendredi 8 juin, des forces israéliennes en civil, appelées les "musta'rivim", ont kidnappé Muhammad Ashour, 11 alors, du quartier Ras al-Amoud, à Silwan, alors qu'il se trouvait sur une aire de jeux à Silwan. Ashour est en garde à vue et la police a déclaré qu'il était "sous investigation".

Un proche de Ashour a dit à Silwanic que lorsqu'ils ont demandé aux officiers "musta'rivim" de donner leur identité, l'officier a répondu que la loi ne l'y obligeait pas.

L'enlèvement d'enfants par la police est une préoccupation croissante pour les parents de Jérusalem Est, où des unités infiltrés sont continuellement en patrouille.

Source : http://silwanic.net/?p=27149
_____________________

Extension de la détention de 3 jeunes de Silwan - le frère d'un des détenus arrêté à l'intérieur du tribunal

Le jeudi 7 juin, la détention de 3 jeunes de Silwan a été prolongée par un tribunal de l'occupation pour la troisième fois. Muhannad al-Kawasmi (18 ans), Ahmad Basboos (20 ans) et Alaa al-Kaimari (20 ans) restent en détention, à la demande du procureur. Ils avaient été arrêtés fin mai pendant un raid de leur domicile par les forces de l'occupation, en pleine nuit.

Muhammad Kawasmi, frère de Muhannad, a été arrêté à l'intérieur de la salle d'audience par les forces israéliennes, qui n'ont pas donné les raisons de son arrestation. Il assistait au procès en soutien à son frère. 

Photo


Muhannad Kawasmi, qui a déjà été arrêté plusieurs fois, a perdu un œil pendant des affrontements avec l'occupation à Silwan en 2010 (photo ci-dessus).

Source : http://silwanic.net/?p=27145


Source : Wadi Hilweh Information Center

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Wadi Hilweh Information Center

Même date

11 juin 2012