Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3990 fois

France / Israël -

Le racisme d’Israël et d’Air France au grand jour (document exclusif)

Par

Le racisme d’Israël et d’Air France a éclaté en pleine lumière, dimanche, dans le cadre des opérations conjointes des services services secrets israéliens et de la compagnie aérienne pour empêcher des gens de se rendre en Palestine.
Il a ainsi été prouvé qu’il fallait se déclarer Juif et/ou être porteur d’un passeport israélien pour avoir le droit de voyager !
Et une jeune passagère qui a répondu négativement à ces deux questions a ainsi été débarquée, alors qu’elle était déjà installée dans l’avion.
L’affaire, qui aura des suites judiciaires où AirFrance devra s’expliquer sur sa collusion avec le régime d’apartheid, a eu lieu à Nice, au départ du vol AirFrance AF4384 à 14h45 destination de Tel Aviv.

Le racisme d’Israël et d’Air France au grand jour (document exclusif)

Comme dans d’autres aéroports, une trentaine de passagers se sont d’abord vu refuser de voler par AirFrance, au motif que le gouvernement israélien avait inscrit leur nom sur une liste. Soit des participants effectifs à la mission Bienvenue en Palestine, soit des personnes considérées arbitrairement par Israël comme en faisant partie.

La jeune Horia A., elle, était autorisée à s’enregistrer normalement, puis à monter à bord de l’avion.

Mais quelques minutes avant le décollage, une hôtesse arrive devant le siège de Horia, et lui demande de venir avec elle.

S’étant isolée avec la passagère dans un recoin de l’appareil, l’hôtesse lui pose alors une première question, gênée :

« Madame, avez-vous un passeport israélien ? »

Horia : « Non »

L’hôtesse, dans son talkie-walkie de communication avec sa direction au sol : « Elle a dit non » « Et maintenant, êtes-vous de confession israé.. euh… êtes-vous juive ? »

Horia : « Non »

L’hôtesse dans le talkie-walkie : « Non également »

Au cours des minutes qui suivent, Horia peut observer des conciliabules entre personnels d’Air France, des allers et venues, avant que l’hôtesse lui confirme qu’elle est interdite de vol, évoquant « une situation très complexe ».

Horia a eu la sagesse d’esprit de se faire délivrer un procès-verbal, signé de l’employée d’AirFrance, complice malgré elle des coups tordus de sa direction.

Voir ce document ci-dessus (les patronymes de Horia et de l’employée d’AirFrance ont été passés au Tipex par nos soins)

Source : Bienvenue en Palestine

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France / Israël

Même sujet

Collabos

Même auteur

Bienvenue en Palestine

Même date

15 avril 2012