Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3500 fois

Qalqilia -

Le siège imposé à Azzun Atmeh isole encore plus 75 habitants de Cisjordanie

Par

Les forces d'occupation ont intensifié le bouclage d'Azzun Atmeh, afin de renforcer le mur à la lisière sud du village. Au moins 75 habitants sont isolés à l'est ainsi que des terres et des bâtiments agricoles. Les soldats ont également empêché le franchissement des portes d'accès aux habitants isolés, exerçant ainsi encore plus de pression sur le village déjà encerclé.

Le siège imposé à Azzun Atmeh isole encore plus 75 habitants de Cisjordanie


Ci-dessus: Les familles vivent isolées dans les secteurs indiqués. Pour accéder au reste de la Cisjordanie , ils doivent franchir deux checkpoints de l’armée, puisqu’ils doivent entrer dans le village par la porte Sud, puis sortir ensuite par la porte Est.

Le 25 Janvier, les Forces d'Occupation ont installé une clôture au sud du village, qui s’étend de la colonie d’Oranit à la colonie de Sha'are Tiqwa.

Les soldats ont ajouté des fils barbelés aux 5 km de clôtures, installé des tours de guet de l’armée et remplacé la porte par un modèle plus récent. Dans cet objectif, des terrains avaient été confisqués par un ordre militaire en Novembre 2008.

Cette procédure a accru l'isolement de neuf maisons du village où vivent 75 personnes et d'un certain nombre d'ateliers et de fermes. Les habitants isolés sont forcés de marcher à pied sur au moins 200 mètres pour entrer ou sortir du village. Il leur est interdit d'utiliser des voitures et des animaux pour circuler et font l'objet de deux contrôles : un à l'entrée sud du village et un autre s’ils désirent sortir du village pour se rendre dans d'autres parties de la Cisjordanie .

Deux nouvelles portes ont été ajoutées au sud du Mur. La première a été installée au carrefour sud d’Azzun Atmeh, qui a été bloqué par des monticules de terre et des blocs de ciment depuis 2000. La deuxième porte a été installée près d'un ensemble de puits artésiens.

Environ 3700 dounams (370 hectares) de terre ont été séparés des villages d'Azzun Atmeh, de Sanniriya, de Beit Amin, d’az-Zawiya et de Masha. Ces terres sont irriguées et utilisées pour des besoins agricoles et incluent plusieurs serres. Un puits artésien qui alimentait en eau les exploitations agricoles voisines et des animaux a également été isolé.

La nouvelle construction a été accompagnée par une augmentation des restrictions au trafic dans et hors du village. Les familles isolées ont été placées sous couvre-feu pendant plusieurs jours, et des témoins oculaires indiquent qu’importants contrôles et restrictions à la circulation ont lieu à l'entrée principale du village.

Ces développements font partie d’une plus large campagne d'expulsion rampante menée non seulement contre la population d’Azzun Atmeh, mais contre les 76 autres localités isolées par le mur.

L'augmentation de la pression créée par les bouclages, l'isolement et les restrictions rend la vie de plus en plus difficile et de plus en plus insoutenable. Si les choses continuent de cette manière, la population d’Azzun Atmeh sera chassée de ses terres, facilitant ainsi l'expansion des colonies voisines.

1 dunum = 1000 mètres carré

Source : http://stopthewall.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Qalqilia

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Stop The Wall

Même date

2 février 2009