Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1719 fois

Gaza -

Le siège israélien tue un bébé de 2 ans

Par

Encore un enfant palestinien mort aujourd'hui d'un problème cardiaque qui a empiré par manque de soins médicaux dû au siège imposé par Israël à la Bande de Gaza.

Tamer Al-M'eshal, journaliste à Aljazeera, révèle un des drames provoqués par le siège israélien sur Gaza. Feras As'ad Al-Mazlom, un bébé de 2 ans, était le seul enfant d'un jeune couple, As'ad et Amal.

Le petit Feras était né avec une malformation cardiaque et il a passé plus de temps à l'hôpital que dans les bras de ses parents. Il n'a jamais pu ni jouer ni profiter de sa vie innocente comme les autres.

Comme beaucoup de Palestiniens, Feras a payé de sa précieuse vie le siège israélien. L'hôpital n'a pas pu le sauver, et ses parents n'ont pas pu l'emmener en Egypte pour le faire soigner. Cependant, l'hôpital avait réussi à organiser un transfert dans un hôpital israélien.

Plein d'espoir, son père a essayé d'obtenir les autorisations de passer la frontière pour lui et sa femme, et il finit par réussir. Il s'est démené comme un fou pour réunir les papiers nécessaires au transfert de Feras.

Malheureusement, alors qu'ils partaient chercher leur enfant pour aller au checkpoint d'Erez puis en Israël, ils ont reçu un appel téléphonique déchirant leur disant que leur fils avait cessé de vivre, et que ce n'étais plus la peine de l'emmener.

Pour Feras, ce fut une question de minutes, ou plutôt de secondes. Ce bébé n'a pas combattu les Israéliens, il ne leur a pas tiré dessus, il ne leur a pas lancé de roquettes, sa seule faute était d'être "un enfant né à Gaza."

Des milliers de Palestiniens, comme Feras, sont toujours sur la liste d'attente de la mort. Israël nie leur droit fondamental à se faire soigner. Les droits de ces patients sont pourtant reconnus et garantis par la 4ème Convention de Genève et le droit humanitaire, toutes choses qu'Israël ne respecte pas.

AlJazeera a filmé la course du père de Feras pour obtenir les documents, l'espoir des parents, et l'enterrement du bébé.




Pas de greffon vidéo disponible...

Source : The Palestine Telegraph

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Blocus

Même date

14 mai 2009