Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2427 fois

Grande Bretagne -

Le soldat des FOI qui a tué le militant britannique, Tom Hurndall, va être libéré de prison

Par

Un ancien soldat des Forces d’Occupation Israélienne (FOI) qui avait été déclaré coupable d'homicide involontaire dans le meurtre du militant britannique Thomas Hurndall dans la bande de Gaza en 2003 sera libéré de prison au début du mois prochain.

Pas de greffon vidéo disponible...

En 2005, Taysir al-Heib avait été condamné à huit ans de prison pour homicide involontaire ainsi que pour obstruction à la justice et faux témoignage. La décision de réduire sa peine a été prise par une commission de l'armée, contre l'avis de l'avocat militaire, le Général Brigadier, Avichai Mendelblit.

Hurndall, un étudiant de 22 ans, avait été tué d’une balle dans la tête en avril 2003 alors qu'il photographiait le travail des militants du Mouvement International de Solidarité (ISM). Selon des témoins, Hurndall aidait des enfants palestiniens à éviter des tanks israéliens.

Lors de son interrogatoire, Al-Heib avait d'abord affirmé qu'il avait tiré sur un Palestinien armé, après s’être assuré d'un témoignage de soutien de la part d'un autre soldat de son unité. Toutefois, quelques mois plus tard, le second soldat a dit enquêteurs de la police militaire qu'il n'avait pas assisté à l'incident.

Lors du verdict, les juges ont confirmé tous les arguments du procureur militaire, en soulignant et en insistant sur la série de fausses versions contradictoires sur l'incident fournies par al-Heib tout au long de l'enquête.

Les juges avaient conclu que al-Heib avait tiré sur Hurndall avec un fusil de tireur d'élite, en utilisant une lunette de visée, et que al-Heib avait donné une version « confuse et pathétique» des faits à la cour.
Le tribunal avait également fait référence à un aveu de l’accusé dans lequel il avait dit qu'il avait voulu donner une leçon à Hurndall une leçon pour être entré dans une zone interdite. Al-Heib avait admis avoir visé à 10 centimètres à gauche de la tête d’Hurndall pour l'effrayer et qu’il avait tiré par inadvertance sur le militant.

Les membres de l'ISM se placent souvent entre les soldats des FOI et les Palestiniens afin d’empêcher des opérations militaires.


Lire le témoignage de la soeur de Tom Hurndall

Source : http://palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Grande Bretagne

Même sujet

Victimes ISM

Même auteur

Anshel Pfeffer

Même date

19 juillet 2010