Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1800 fois

Beit Ommar -

Les Forces d’Occupation Israélienne arrêtent 27 jeunes à Beit Ommar

Par

27 habitants du village de Beit Ommar dans le district d'Hébron, au sud de la Cisjordanie, ont été arrêtés par les Forces d’Occupation Israéliennes après que le village ait été envahi et placé sous couvre-feu.
Vers 12h le11 Mars 2009, plus de dix véhicules de l’armée israélienne, dont des véhicules de transport de troupes, ont envahi le village et un bulldozer de l’armée a bloqué la plupart des routes menant à Beit Ommar.

Des dizaines de soldats ont alors commencé à entrer dans les maisons au hasard et ont arrêté de façon arbitraire des jeunes hommes. Parmi les personnes arrêtées, se trouvent un journaliste indépendant et un bénévole de B'Tselem, une organisation israélienne de défense des droits de l’homme.

Cette récente invasion de l’armée nuit énormément aux habitants du village de Beit Ommar. Aujourd'hui, personne n’a pu aller au travail ou à l'école. J'ai vu des maisons dans lesquelles les soldats ont détruit du mobilier et uriné.
Vingt-sept jeunes garçons ont été arrêtés, apparemment au hasard, et emmenés vers une destination inconnue. Le harcèlement de Beit Ommar par l’armée israélienne est devenu un événement ordinaire
. - Bekah Wolf, un américain vivant à Beit Ommar - Palestine Solidarity Project


Un couvre-feu a été imposé à 4 heures du matin, interdisant aux habitants de quitter leurs maisons. Plusieurs maisons attaquées par les forces d’occupation israéliennes ont été endommagées. Les soldats ont cassé des fenêtres et des armoires, et ils ont uriné dans une pièce d'au moins une maison.

Les Forces d’Occupation Israélienne ont également diffusé une lettre disant que les jeunes qui lancent des pierres sur l’armée seraient arrêtés.

Cette dernière invasion survient après presque une semaine de raids nocturnes à Beit Ommar. Dans la nuit du 4 Mars, Mehdi Said Abu Ayyash, 15 ans, a reçu une balle dans la tête et il est toujours dans le coma.

Source : http://palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Beit Ommar

Même sujet

Incursions

Même auteur

ISM

Même date

11 mars 2009