Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1600 fois

Naplouse -

Les Forces d’Occupation Israélienne arrêtent des jeunes à Salim, près de Naplouse

Par

Ali Hussin Ali Shtayah, 22 ans, a été arrêté dans le village de Salim, près de Naplouse, le samedi 14 Ffévrier. Environ 20 soldats lourdement armés sont entrés par effraction dans la maison de sa famille, à environ 2 heures du matin. L'armée a rassemblé toute sa famille dans une petite pièce, en leur refusant l'accès à l'eau et à la salle de bain pendant deux heures. Pendant ce temps les soldats ont interrogé Ali en privé, dans une salle séparée. Il a été forcé de se déshabiller et ensuite fouillé avant d'être arrêté.

Les soldats ont cassé plusieurs portes, des armoires et des meubles, et confisqué le disque dur de l’ordinateur d’Ali ainsi que son téléphone portable. Les soldats n’ont pas donné de raison à la famille pour l'arrestation de leur fils et ils n’ont pas dit où ils l’emmenaient ni quand il reviendrait.

Toutefois, lorsque les soldats ont saccagé les armoires et jeté au sol tout ce qui était à l'intérieur et renversé des meubles, ils ont affirmé qu’ils étaient à la recherche d'une arme cachée. La famille a déclaré qu’aucune arme à feu n’a été trouvée, parce qu'ils n’en ont pas.

C'est la deuxième arrestation à Salim en deux semaines. Noaf Yasser Issa, 17 ans, du village de Salim, près de Naplouse, avait été arrêté le mercredi soir, 4 février, par les forces d’occupation israélienne. Il a été emmené à la base militaire de Huwarra et est actuellement toujours en détention. À ce jour, sa famille n'a pas été informée des accusations portées contre lui. Noaf n'avait jamais été arrêté auparavant.

Un voisin a signalé à la mère du garçon que Noaf marchait sur la route derrière la maison quand il a été arrêté par les soldats et emmené dans une jeep de l’armée. Peu de temps après, l'armée israélienne s'est approchée de la maison de Noaf et a demandé où il se trouvait, alors qu’ils l’avaient déjà emmené en en garde à vue.

Selon la famille, environ 12 soldats sont entrés dans la maison et ont saccagé toutes les chambres, ouvert les tiroirs et jeté au sol tous le contenu des armoires. Certains meubles ont également été endommagés. Les soldats ont aussi confisqué un couteau en plastique qui sert de jouet aux enfants.

L'invasion de la maison de la famille Issa a eu lieu vers minuit. Les neuf enfants et leur mère ont été confinés dans une pièce de la maison tandis que les soldats étaient présents. Les soldats et leurs cinq ou six jeeps ont quitté les lieux au bout d’une heure et demi..

A Salim, les invasions de l’armée israélienne ont lieu presque toutes les nuits. Au cours des dernières semaines, il y a eu de nombreuses arrestations de jeunes hommes dans le village. Ces attaques semblent être conçues comme un outil d'intimidation, ainsi que comme moyen de tirer des informations des personnes arrêtées.

Source : http://palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Incursions

Même auteur

ISM

Même date

18 février 2009