Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1617 fois

Hébron -

Les Forces d’Occupation Israélienne construisent un monticule de terre “par erreur”

Par

Dans l'après-midi du 5 Juillet, l'armée israélienne a construit un monticule de terre bloquant la seule entrée du village d’At Tawamin, dans les collines du Sud d’Hébron. Des militants internationaux et israéliens sont arrivés juste à temps, ce à quoi les soldats ont affirmé "qu’il s’agissait d’une erreur".
Une demi-heure plus tard, le monticule de terre était enlevé par les mêmes soldats qui l’avaient construit un peu plus tôt.

Les Forces d’Occupation Israélienne construisent un monticule de terre “par erreur”


Photo ISM : Les soldats viennent de corriger leur "erreur" sour les yeux des enfants sur village"

Environ 20 soldats se trouvaient à l'entrée d’At Tawamin où ils étaient occupés à mettre en place des roches et du gravier au milieu de la route avec un bulldozer, ce qui empêchait les véhicules palestiniens d'entrer ou de sortir du village.

De nombreux militants internationaux et israéliens se trouvaient à quelques kilomètres de là et ont réussi à arriver sur place avant que les soldats soient prêts à partir. Sans raison apparente, les soldats sont alors revenus sur leur décision en expliquant "que c'était une erreur".

Alors que les militants et les enfants du village étaient assis sur le flanc de colline à regarder, le bulldozer a dû enlever les gros rochers et le tas de gravier. Après avoir travaillé pendant presque une demi-heure, les soldats ont rouvert l'entrée du village.

At-Tawamin est un village situé à quelques centaines de mètres au sud de la route 317 qui coupe le sud du reste de la Cisjordanie et que seuls les véhicules israéliens sont autorisés à utiliser.

Le long de la route, plusieurs colonies et avant-postes (même illégaux au regard du droit israélien) sont placés à des endroits stratégiques et la violence des colons dans la région augmente de plus en plus comme on peut le lire dans un certain nombre d'autres rapports.

En particulier les week-ends (le samedi) un grand nombre d’avant-postes, qui sont vides la semaine, sont peuplés de gens qui utilisent leur temps libre à menacer et souvent à tabasser les agriculteurs et les bergers palestiniens dans les collines voisines.

Malheureusement, bien que ce ne soit pas surprenant, l'armée israélienne fait peu de choses pour mettre fin à la violence. Au contraire, elle fait tout ce qu’elle peut pour isoler les villages palestiniens en installant des barrages routiers et des monticules de terre aux entrées des villages ou au milieu des chemins de terre déjà dans un très mauvais qui relient les villages les uns aux autres et aux grandes villes situées au nord de la route 317.

Combien de temps l’entrée d’At Tawamin restera-t’elle ouverte, c’est impossible à dire. Mais cet exemple montre à quel point la présence d’internationaux est importante dans la région.

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Checkpoints

Même auteur

ISM

Même date

7 juillet 2008