Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3059 fois

Ramallah -

Les Forces d’Occupation Israélienne tirent sur une jeune Palestinienne à Nilin

Par

"Summer et moi étions sur le toit à regarder les soldats entrer dans notre village. Summer se tenait derrière moi, appuyée contre un poteau et la balle est passée au-dessus de ma tête et l’a touchée au bras. Le soldat nous visait. Il y a deux semaines, mon autre sœur, Raja, a été blessée à la jambe par une grenade quand l'armée a tenté d'occuper une maison afin de tirer sur les manifestants. – dit Fatma Amira (14 ans), la sœur de Summer.

Les Forces d’Occupation Israélienne tirent sur une jeune Palestinienne à Nilin



16h30, le 15 mai 2009: Une jeune Palestinienne de Nilin âgée de 12 ans a reçu une balle de 22 mm.

Summer Amira, a été blessée par les Forces d’Occupation Israélienne alors qu'elle se trouvait sur le toit de sa maison. Amira a reçu une balle de 22 mm dans le bras, près du coude, vers 16h30.

"Summer et moi étions sur le toit à regarder les soldats entrer dans notre village. Summer se tenait derrière moi, appuyée contre un poteau et la balle est passée au-dessus de ma tête et l’a touchée au bras. Le soldat nous visait. Il y a deux semaines, mon autre sœur, Raja, a été blessée à la jambe par une grenade quand l'armée a tenté d'occuper une maison afin de tirer sur les manifestants. – dit Fatma Amira (14 ans), la sœur de Summer.

Au total, 27 personnes ont été blessées ou tuées par des tirs à balles réelles des Forces d’occupation Israélienne à Ni'lin.

L’utilisation des balles de calibre 22 sur des carabines Rutger, a été à nouveau autorisée en Janvier 2009, malgré les précédents ordres militaires interdisant son utilisation en 2001.

Selon B'tselem,

En 2001, le Maj.-Gen. Menachem Finkelstein, puis un juge-avocat général, avaient ordonné l’arrêt de l’utilisation des carabines Rutger. Cette décision faisait suite à l'assassinat de plusieurs enfants dans la bande de Gaza par des tirs de carabine Rutger et le Commandement Central a interdit l’utilisation de la carabine, après avoir constaté que les soldats l’utilisait souvent sans justification, contre les manifestants.

Le 27 Décembre 2001, Ha'aretz a cité un haut responsable militaire disant que "l'erreur provenait du fait que le Ruger avait été considéré comme un moyen de disperser les manifestants, contrairement à sa désignation d’arme comme les autres."

Le 10 Janvier 2009, à la suite de la reprise de l’utilisation du Ruger dans les manifestations, Ha'aretz avait signalé les commentaires d'un "responsable des FOI", disant que le Ruger faisait moins mal, et était moins mortel que les "balles en caoutchouc."

Les Forces d'Occupation Israéliennes ont assassiné quatre habitants de Ni'lin au cours des manifestations contre la confiscation de leur terre et grièvement blessé un activiste international.

Ahmed Mousa, 10 ans, a été tué d'une balle réelle dans le front le 29 Juillet 2008.

Le lendemain, Yousef Amira, 17 ans, a reçu deux balles de caoutchouc et est resté en état de mort cérébrale. Il est décédé une semaine plus tard, le 4 août 2008.

Arafat Rateb Khawaje, 22 ans, est le troisième habitant de Ni'lin à avoir été tué par les forces israéliennes. Il a été tué d’une balle réelle dans le dos le 28 Décembre 2008.

Le même jour, Mohammed Khawaje, 20 ans, a été tué d'une balle réelle dans la tête et est resté en état de mort cérébrale. Il est mort trois jours plus tard dans un hôpital de Ramallah.

Tristan Anderson, 37 ans, un citoyen américain, a reçu une grenade de gaz lacrymogène dans la tête le 13 Mars 2009 et est actuellement dans un état critique. Au total, 19 personnes ont été blessées ou tuées par l’utilisation de balles réelles par les Forces d’Occupation Israélienne.

Depuis Mai 2008, les habitants du village de Nilin manifestent contre la construction du Mur de l'Apartheid. Bien qu’il ait été considéré comme illégal par la Cour internationale de Justice en 2004, l'occupation continue de construire un mur, en annexant de nouvelles terres palestiniennes.

Ni'lin perdra environ 2500 dunums (250 hectares) de terres agricoles lorsque la construction du mur sera terminée. Le village de Ni'lin possédait 57.000 dunums en 1948, puis il a été réduit à 33.000 dunums en 1967, actuellement il n’a plus que 10.000 dunums et il n’aura plus que 7500 dounams après la construction du mur.

Source : http://palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

15 mai 2009