Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1915 fois

Cisjordanie -

Les Palestiniens continuent d'affronter les forces d'occupation en Cisjordanie occupée - 35 blessés à Al-Khalil

Par

Vendredi 5 avril, de nombreux jeunes Palestiniens ont été blessés lors d’affrontements avec l’armée israélienne au sud de Bethleem, au sud de la Cisjordanie occupée. Des sources palestiniennes ont rapporté que les soldats israéliens ont tiré des grenades de gaz lacrymogènes et des bombes assourdissantes sur les Palestiniens lors des heurts qui ont éclaté dans le village d’al-Khader, au sud de Bethleem, causant des cas de suffocation parmi les civils.

Les Palestiniens continuent d'affronter les forces d'occupation en Cisjordanie occupée - 35 blessés à Al-Khalil

Kufr Qaddom, 5 avril 2013
Les Forces de l’occupation israélienne (IOF) ont également réprimé une marche pacifique lancée depuis le village d’al-Ma’sara, au sud de Bethleem en condamnation des traitements répressifs pratiqués par l’occupation sur les prisonniers palestiniens. Mohammad Briggah, le porte-parole auprès des médias du Comité populaire contre le Mur et les colonies à Bethleem, a indiqué que les soldats israéliens ont attaqué les marcheurs et les ont empêchés d’accéder au Mur de séparation.

Dans le même temps, des dizaines de citoyens et d’activistes internationaux ont souffert de l’inhalation des gaz lacrymogènes utilisés pour mettre fin à la marche de Kafr Qaddoum organisée en condamnation de la mort du prisonnier Abu Hamdiya et des mesures répressives de l’occupation contre le peuple palestinien et les prisonniers.

L’IOF a également arrêté 4 citoyens lors d’affrontements violents qui ont éclaté dans le village d’Isawiya, à la périphérie de Jérusalem occupée, après que les forces d'occupation aient dévasté le village. Des sources locales ont rapporté que les militaires sionistes ont jeté des eaux usées pour disperser les manifestants qui ont répondu en jetant des pierres sur les soldats.

Vendredi, des sources médicales à Al-Khalil/Hébron, toujours au sud de la Cisjordanie occupée, ont indiqué que 39 Palestiniens ont été blessés par des balles en acier recouvertes de caoutchouc tirées sur les manifestants à Hébron, et que des dizaines d’habitants ont du être traités suite à l’inhalation de gaz lacrymogènes.

Le bloc parlementaire "Changement et Réforme", affilié au mouvement du Hamas, a appelé les Palestiniens de Cisjordanie occupée à poursuivre l’affrontement et à résister à l’occupation. Dans une déclaration publiée vendredi, le bloc parlementaire a demandé aux services de sécurité de l’Autorité Palestinienne « de cesser leur coordination sécuritaire avec l’occupation ». Il en a aussi appelé à la nation arabe et islamique en général, et aux pays des "printemps arabes" en particulier, à soutenir le peuple palestinien, et a demandé aux institutions des Droits de l’Homme arabes et internationales d’intervenir et d’entrer en action pour mettre fin aux crimes israéliens contre le peuple palestinien.


Photos de la manifestation à Nabi Saleh, Al-Qods, à Kufr Qadddom, Al-Ma'sara.



Sources : Palestinian Information Center, IMEMC.



Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Résistances

Même auteur

ISM-France & Agences

Même date

6 avril 2013