Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1760 fois

Cisjordanie -

Les Palestiniens manifestent à travers la Cisjordanie

Par

Vendredi 14 juin, des dizaines de Palestiniens ont été légèrement blessés quand les forces israéliennes ont tenté de disperser les manifestations hebdomadaires qui se déroulaient à travers la Cisjordanie occupée.
A Al-Ma'asara, près de Bethleem, les participants à la marche hebdomadaire brandissaient des drapeaux palestiniens, ainsi que des photos de prisonniers et de Palestiniens tués par Israël, et ont chanté contre l’occupation. Les forces israéliennes ont utilisé des boucliers pour stopper les manifestants et les empêcher d’accéder aux terres confisquées à proximité.

Les Palestiniens manifestent à travers la Cisjordanie

Manifestation hebdomadaire à Nabi Saleh 14 juin 2013 (photo Tamimi Press)
Des activistes ont indiqué que les manifestations étaient organisées pour marquer l’anniversaire du soulèvement de Buraq en 1929, et pour protester contre le Plan Prawer prévu dans le Neguev, qui déporterait la population locale bédouine.

Deux personnes ont été blessées et des dizaines d’autres ont souffert de l’inhalation de gaz lacrymogènes à Bilin, près de Ramallah, où les habitants et ceux qui les soutiennent organisent chaque semaine une manifestation pour protester contre les colonies, le mur et les confiscations de terres. Les forces israéliennes ont tiré des balles caoutchouc acier, des grenades de gaz lacrymogènes et des bombes assourdissantes sur les manifestants qui se sont approchés du mur. Ashraf al-Khatib, âgé de 28 ans, a été blessé par un tir de grenade de gaz lacrymogène qui l’a atteint dans le dos, et Amjad Abu Rahma, âgé de 18 ans, a été touché à la jambe, également par une grenade de gaz lacrymogène. Les Palestiniens, les Israéliens et les activistes internationaux qui participaient à la marche brandissaient des drapeaux palestiniens, ont chanté pour l’unité, et ont appelé à la libération des prisonniers palestiniens.

A Kafr Qaddum, un village près de Qalqiliya, un enfant a été arrêté et des dizaines de personnes ont souffert de l’inhalation de gaz lacrymogènes. Mohamed Ali, âgé de 10 ans, a été maintenu en état d’arrestation et détenu pendant plusieurs heures, tandis que les forces israéliennes envahissaient le village, aux premières heures de la journée. Ils ont tiré des grenades de gaz lacrymogènes sur les maisons, ont rapporté des habitants. « Une unité israélienne était cachée dans les champs d’oliviers, » a raconté Ali, « ils ont pointé leurs armes vers moi, et m’ont dit de m’arrêter. Comme j’avais peur, je me suis arrêté. Ils m’ont ligoté et m’ont emmené dans un véhicule militaire. » Le porte-parole du Comité pour la Lutte Populaire, Murad Shteawy, a dit que l’armée israélienne avait commencé à mettre à exécution ses menaces contre les enfants de Kafr Qaddum.

Il y a peu, les forces israéliennes avaient collé des affiches dans le village menaçant les enfants d’arrestation.

Photo
Manifestation hebdomadaire à Nabi Saleh 14 juin 2013 (photo Tamimi Press)


Source : Maan News

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Résistances

Même auteur

Maan News

Même date

16 juin 2013