Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1700 fois

Naplouse -

Les agriculteurs du village de Salim découvrent le vol de leurs olives et les dégâts causés aux arbres

Par

Le lundi 6 Octobre, environ 15 familles sont allées sur leurs terres près de la colonie illégale d'Elon More pour découvrir qu’il ne restait pas grand-chose à cueillir sur leurs oliviers et que les olives avaient été volées par les colons.
Le village avait obtenu du Bureau israélien de Coordination du District (DCO) une période de 3 jours pendant lesquels une protection serait assurée pour les agriculteurs dans la zone autour de la colonie qui fait partie de la «zone C» bien que les terres appartiennent au village.

Les agriculteurs du village de Salim découvrent le vol de leurs olives et les dégâts causés aux arbres


La porte qui délimite la zone devait être ouverte à 7 heures, mais les agriculteurs n'ont été autorisés à passer qu’à 7h45.

Les militants internationaux accompagnant les agriculteurs dans leurs champs n’ont pas été autorisés à passer et ont été informés par l'armée que la zone était une «Zone Militaire Fermée pour les internationaux".

La zone a été considérée comme une zone militaire fermée à partir de la nuit précédente et ce jusqu'au 31 Décembre. Interdire l’accès aux internationaux accompagnants les agriculteurs est une stratégie habituelle. Cependant, la zone qui est réellement considérée comme une «zone militaire fermée» est plus proche de la colonie et au bout de 2 heures, les internationaux ont été en mesure de rejoindre les agriculteurs dans les champs.

Pendant ce temps, de nombreux agriculteurs ont commencé à revenir de leurs terres après avoir découvert très peu d'olives dans les arbres.

Un fermier de Salim, Abdul Hardi Jabur possède 6 dounams près de la colonie. Il est revenu au village au bout d’une heure avec un total d'environ 100 olives. L'année dernière, il avait récolté 16 sacs de 60 kg d'olives dans le même secteur. Plusieurs autres agriculteurs ont connu des problèmes similaires.
Abdul dit : "Ils (les colons) ont volé nos olives et ils ont fait venir des ouvriers de l'extérieur de la colonie pour le faire".

Ce n'est pas un problème isolé dans la région de Naplouse ou en Cisjordanie .
Au cours des dernières années, les villages de Tell et de Sarra ont également été confrontés aux mêmes problèmes de vols de récolte par les colons et dans de nombreux villages, dont Salim, les colons ont mis le feu à de vastes zones de terres contenant des oliviers.

Cette année, le problème a été exacerbé par le fait que de nombreux agriculteurs n’ont pas été autorisés à accéder à leurs terres pour s’occuper de leurs arbres pendant l'année, ce qui est indispensable pour assurer un rendement maximum. Il y a 4 ans, le village a planté 1000 nouveaux arbres, cependant, en raison d’un accès au terrain insuffisant, seulement 100 ont survécu.

Les villageois ont également constaté des signes évidents de dommages causés à un certain nombre d’arbres où les branches ont été coupées à la tronçonneuse. Les agriculteurs estiment que cette année, leur récolte ne représente que 20% de la récolte de l'année précédente.

Alors que le Gouvernement israélien a publiquement déclaré que l'expansion des colonies avait cessé, la stratégie utilisée par les colons d'endommager les arbres, les terres et de voler de récoltes rend les terres inutiles. Cet élément, combiné à l'usage par l'armée israélienne du système illégal de «laissez-passer» qui interdit l’accès des Palestiniens à leur terre, permet de les annexer aux colonies, une histoire répétée dans toute la Cisjordanie .

Les villages de Qusin; Deir Sharaf; Burin; Kufr Qalil et Awarta dans le district de Naplouse ont été en mesure de récolter leurs olives sans incident le lundi 6 Octobre; tandis qu'un certain nombre de villages dans la région de Salfit ont eu des difficultés et ont été harcelés par des soldats israéliens en tentant d'accéder à leurs terres et d’effectuer leur récolte

1 dunum = 1000 mètres carré

Source : http://www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Cueillette des olives

Même auteur

ISM

Même date

7 octobre 2008