Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2970 fois

Beit Ommar -

Les attaques quotidiennes sur Beit Ommar s'intensifient alors que la fin du Ramadan approche

Par

Les habitants ne peuvent s'empêcher de penser que les Forces israéliennes d'occupation cherchent à provoquer les jeunes, alors qu'une nouvelle soirée se passe sous le bruit des explosions et des tirs à balles réelles.

Les attaques quotidiennes sur Beit Ommar s'intensifient alors que la fin du Ramadan approche


Au cours de la dernière semaine, les soldats des FIO sont entrés à Beit Ommar en fin d'après-midi, installant souvent un checkpoint à l'entrée du village pour entraver la circulation pendant deux heures ou plus, juste au moment où les gens veulent rentrer chez eux après une journée de jeûne du Ramadan.

Ils ont ensuite continué vers le centre du village, où ils ont positionné un énorme véhicule transporteur de troupes devant les principales mosquées, défiant les habitants d'aller à la prière du soir, alors que le mois religieux tire à sa fin.

Mercredi dernier, 24 juillet, une jeep de l'armée israélienne s'est garée au beau milieu de la rue principale. Il n'y avait pas de checkpoint, les soldats ne sont même pas sortis du véhicule ; ils ont simplement ouvert la portière du côté du passager pour obliger les conducteurs palestiniens à passer dans le fossé, de l'autre côté de la route, pour contourner l'obstacle.

Tout ceci au nom de la sécurité, bien sûr.

Les soldats sont entrés de force dans plusieurs maisons qu'ils ont fouillées, dont celle d'Ahmed Alami, où les soldats ont déchiré une copie du Coran (photo ci-dessus) et ont jeté les pages sur le sol de la salle de bain, avant d'arrêter M. Alami.

Dimanche 28 septembre, plusieurs chars sont entrés dans le village et presque immédiatement se sont mis à tirer des grenades assourdissantes, avant de passer rapidement aux balles réelles, dont on a entendu les salves pendant plusieurs heures.

Des jeunes ont été détenus pendant des heures, à l'extérieur de leurs maison et à l'entrée du village ; tout ça n'a semblé rien d'autre qu'un exercice pour des soldats qui ont perturbé les vies des 12.000 habitants.

Source : Palestine Solidarity Project

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Beit Ommar

Même sujet

Même auteur

Palestine Solidarity Project

Même date

29 septembre 2008