Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5302 fois

Jérusalem -

Les autorités israéliennes modifient le tracé du mur pour annexer totalement Jérusalem à Israël

Par

21.01.2013 - Le ministère israélien de la Défense a annoncé dimanche qu'ils allaient re-router une section du mur à l'Est de Jérusalem de manière à fermer une ouverture existante et annexer complètement la ville de Jérusalem à Israël. Le nouveau tracé signifie l'encerclement total du village palestinien de Al-Zaim, avec le mur à l'ouest et une clôture de sécurité à l'est.

Les autorités israéliennes modifient le tracé du mur pour annexer totalement Jérusalem à Israël

D'autres villes palestiniennes sont complètement isolées et transformées en ghettos, dont Sheikh Sa'ed et Qalqilya. Les autorités israéliennes ont isolé ces villes pour créer des zones et des routes "sans Palestiniens" à travers la Cisjordanie , de manière à permettre aux colons de voyager sans entrave, sans avoir à s'arrêter à des checkpoints ni à emprunter les mêmes routes que les Palestiniens. Mais pour ce faire, les forces israéliennes ont installé et maintenu plus de 600 checkpoints en Cisjordanie , et ont chassé les Palestiniens de leurs propres routes, les obligeant à circuler sur des chemins de terre ou des sentiers.

Le nouveau tracé du mur placera la colonie de Ma'ale Adumim du côté palestinien du mur, avec quelques dizaines d'autres colonies israéliennes construites dans toute la Cisjordanie en violation du droit international. Mais les responsables israéliens ont assuré les résidents de ces colonies qu'ils construiraient d'autres murs et clôtures pour leur permettre d'accéder à Jérusalem sans avoir à traverser des zones palestiniennes.

Des clôtures et barrières supplémentaires seront, comme le mur d'annexion lui-même, construites sur des terres volées à leurs propriétaires palestiniens par les autorités israéliennes, qui prétendent avoir le droit de s'emparer de la terre "pour des raisons de sécurité". Toutes les colonies israéliennes de Cisjordanie sont considérées comme illégales selon le droit international et la Quatrième Convention de Genève, qui interdit à une puissance occupante militaire d'installer sa population civile sur des terres occupées par la force militaire.

Photo
Bab al-Shams (photo Anne Paq/Activestills)


L'annonce est considérée comme une réponse au campement palestinien de Bab al-Shams, qui a été installé le week-end dernier sur la terre en question (que les responsables israéliennes nomment "zone E1") puis démoli par les forces israéliennes. Pour établir le campement, les activistes palestiniens étaient entrés dans la zone par le village de Al-Zaim.

Le Premier ministre israélien Netanyahou a officiellement déclaré son intention de construire une colonie sur la terre de "E1", et de boucler complètement le côté oriental de Jérusalem, annexant ainsi de fait la ville de Jérusalem à l'Etat d'Israël. Ceci [entre autres, ndt] rend impossible tout accord de paix avec l'Autorité palestinienne, puisque l'une de ses exigences fondamentales est le partage de la ville de Jérusalem.

Les revendications de base que les Palestiniens ont demandé maintes fois à Israël de reconnaître, en vain, sont : la reconnaissance d'un Etat palestinien avec Jérusalem-Est pour capitale, le droit au retour des réfugiés palestiniens et la libération des milliers de prisonniers politiques incarcérés dans les geôles israéliennes.

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

25 janvier 2013