Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1756 fois

Bilin -

Les canons à eau ne réussissent pas à décourager la manifestation du 2ème anniversaire à Bil'in

Par

Environ 1500 manifestants ont participé vendredi à la protestation de 2ème anniversaire contre le mur d'apartheid à Bilin. En dépit de la nature pacifique de la manifestation, les forces israéliennes d'occupation ont usé de moyens violents pour essayer de disperser la foule, y compris les tirs de balles assourdissantes à bout portant sur les manifestants.

Les canons à eau ne réussissent pas à décourager la manifestation du 2ème anniversaire à Bil'in


Plusieurs d'entre eux ont dû recevoir des soins médicaux pour les blessures subies lorsque les bombes leur ont explosé dessus.

Avant la marche d'hier vers le mur, les manifestants ont pu voir une exposition sur deux années de résistance à Bil'in ainsi que sur les moyens originaux utilisés lors de diverses actions.

Les villageois de Bil'in ont été rejoints par d'autres Palestiniens, dont deux membres du Conseil législatif palestinien et Jamal Zahalka, membre de la Knesset, ainsi que 200 militants israéliens et 50 internationaux.

Les villageois ont chanté des slogans de résistance en marchant vers la grille du mur et ont brandi des drapeaux palestiniens.

Arrivés en haut de la colline, plusieurs protestataires ont marché le long de la grille ; les soldats ont essayé de les déloger en les poussant.

La retenue des soldats a duré plus longtemps que d'habitude, peut-être à cause de la présence de nombreux médias, mais quelques pierres jetées leur ont servi de prétexte à lancer des grenades lacrymogènes et des bombes assourdissantes contre les manifestants. Plusieurs d'entre eux ont été touchés directement par les bombes assourdissantes.

Les soldats ont alors passé la grille et ont commencé à tirer des balles acier/caoutchouc aux enfants qui leur lançaient des pierres. Quelques manifestants ont descendu la colline et ont commencé à démanteler les barbelés à lame.

L'armée a fait venir un camion à eau et s'en est servi sans discrimination contre tout le monde, y compris les médias, mais cela n'a pas eu beaucoup d'effet.

Lorsqu'un groupe d'environ 20 militants s'est assis en face de la grille, les soldats ont tenté de les chasser violemment, mais ils n'ont pas réussi. Ils leur ont alors lancé plusieurs jets d'eau, mais ils n'ont pas bougé.

D'autres, qui se tenaient à leurs côtés, ont reçu des bombes assourdissantes qui, en explosant à leurs pieds, leur ont causé des blessures profondes aux tibias et aux chevilles. Deux d'entre eux ont dû être éloignés pour qu'on puisse bander leurs blessures. Un militant israélien a été arrêté.

Les bombes assourdissantes et les balles acier/caoutchouc ont blessé une vingtaine de personnes, dont 3 journalistes.

Toutes les photos de la manifestation à :
http://www.palsolidarity.org/main/2007/02/23/bilin-23-02-07/

La couverture du Guardian à :
http://www.guardian.co.uk/israel/Story/0,,2020347,00.html

et celle de la BBC à :
http://news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/6390531.stm

Source : ISM

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

24 février 2007