Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1915 fois

Salfit -

Les checkpoints détruisent notre économie : Theatre de rue et manifestation à Deir Ballut

Par

En criant " Free, Free Palestine", les manifestants ont atteint le blocus et sont entrés dans un jeu théâtral vivant qui imitait la réalité mortelle des soldats israéliens aux checkpoints, avec des pistolets à eau en plastique, des bassines sur leurs têtes en guise de casques, et ils portaient une grande pancarte indiquant un faux checkpoint.

Les checkpoints détruisent notre économie : Theatre de rue et manifestation à Deir Ballut



Ci-dessus : Deir Ballut est en bas à gauche de la carte. Le tracé du Mur est prévu autour de Deir Ballut et des villages voisins. Version extraite et modifiée de la carte de la Campagne contre le Mur de l’Apartheid – Novembre 2003


Les villageois de Deir Ballut ont été rejoints aujourd'hui par 30 internationaux et activistes israéliens dans une manifestation contre le checkpoint militaire qui bloque l'entrée de leur village.

Deir Ballut, au sud-ouest de Salfit, et les villages voisins de Rafat et Zawiya, vont être emprisonnés par le Mur et vivent sous bouclage permanent.

Vingt-deux maisons sont isolées du reste du village derrière ce checkpoint.

Personne excepté les habitants de ces maisons n'est autorisé à pénétrer dans ce secteur, et les villageois sont habituellement soumis au traitement humiliant lorsqu'ils tentent d'accéder à leurs maisons, à leurs terres, ou au reste du village.

Quand il sera achevé, le mur d'Apartheid isolera et encerclera Deir Ballut, le coupant complètement non seulement de ses régions agricoles fertiles, mais également du reste du District de Salfit et des villes environnants.

En criant " Free, Free Palestine", les manifestants ont atteint le blocus placé par les soldats pour empêcher la protestation d'atteindre le checkpoint.

Les protestaires sont entrés dans un jeu théâtral vivant qui imitait la réalité mortelle des soldats israéliens aux checkpoints, avec des pistolets à eau en plastique, des bassines sur leurs têtes en guise de casques, et ils portaient une grande pancarte indiquant un faux checkpoint. Plusieurs amis dans la manifestation ont feint d'essayer de passer par leur checkpoint, d'être refusés et de se faire tirer dessus.

Les activistes israéliens ont chanté : "Nous ne combattons pas, nous ne pleurons pas, nous refusons d'occuper."

La manifestation s'est terminée pacifiquement et tout le monde est rentré au village.

Les gens qui vivent à Deir Ballut et dans les villages voisins avaient l'habitude de compter sur le travail à l'intérieur de la Ligne Verte avant le début du deuxième Intifada en 2000.

Mais avec l'intensification de la politique de bouclage de l'Occupant, les villageois ne pouvaient plus atteindre leurs lieux de travail à l'intérieur de la Ligne Verte.

Cela a signifié que la plupart d'entre eux a dû reprendre un trvail dans l'agriculture, et ils ont, depuis lors, compté sur le travail la terre comme principale source de revenu. *

L'action d'aujourd'hui fait partie d'une série d'actions organisées dans le District de Salfit pour mettre en évidence l'occupation et la ghettoisation de la Cisjordanie .

Le travail sur le Mur d'Apartheid à Deir Ballut a commencé en juin 2004.

Le mur confisque des centaines de dunums de terres de Deir Ballut tout en isolant 80% des champs du village.

Les colonies de Badue'l and Ale Zahav projettent de construire 550 logements supplémentaires sur les terres du village. Dans le secteur ouest, le Mur ghettoizera au total trois villages (Deir Ballut, Zawiya, et Rafat), créant un "bantustan" isolé des villages et des villes environnants.

Les villageois n'auront aucun lien vers le monde extérieur sauf par le "tunnel" de Zawiya, qui mène au village de Masha situé au nord.

Le "tunnel", que les Palestiniens appellent le "trou", sera sous le contrêle des Forces de l'Occupation.

Grâce à ce tunnel, ils réguleront et détermineront la vie et le déplacement des Palestiniens. Quand il sera achevé, les villageois (en supposant qu'ils auront des laissez-passer et qu'ils auront l'autorisation d'accéder au "tunnel" de Zawiya) devront faire un long voyage pour atteindre la principale ville de Salfit qui fournit les services éducatifs, culturels, sociaux et économiques.

Les villageois seront forcés de faire un détour par Qalqiliya, ou alors par la ville de Naplouse afin d'atteindre la ville de Salfit.

Ce qui est maintenant un court voyage se transformera bientêt en un voyage d'une journée -- et s'il n'y a aucun checkpoint de l'occupation le long de la route pour ralentir le voyage ou tout simplement de le rendre impossible.

(Statistiques et contexte tiré du site Stop The Wall Campaign website : www.stopthewall.org)

Source : http://www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Salfit

Même sujet

Le Mur

Même auteur

Sarita

Même date

4 août 2005