Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1635 fois

Naplouse -

Les colons continuent à terroriser Kufr Qadum

Par

Les colons ont lancé des pierres sur les fermiers palestiniens de Kufr Qadum que tentaient d’entrer sur leur terre le dimanche 19 octobre, puis ont trouvé et volé les olives et les outils.
Un groupe de 9 jeunes, connus sous le nom des « jeunes des collines »,de la colonie israélienne illégale de kedumim, ont harcelé et jeté des pierres sur des fermiers et des militants internationaux, en criant «Cette terre est à nous !».

Les colons continuent à terroriser Kufr Qadum

L'un d'eux a crié de manière menaçante aux militants accompagnateurs : «Toi en tee-shirt bleu, fais attention !».

Les jeunes qui avait construit une Sukkah (une cabane temporaire utilisée pendant la fête de Sukkot) sur des terres appartenant aux villageois de Kufr Qadum, se sont approchés des fermiers et des militants, sans être dérangés par les soldats israéliens qui se tenaient là, sans rien faire.

Le propriétaire de la terre, le maire de Kufr Qadum, Mohammad Abu Nimah, a appelé les soldats alors qu'il entrait le premier sur sa terre, en leyr demandant de garder les jeunes sous contrôle. Les soldats l’ont ignoré et ce n'est que lorsqu’Abu Nimah a téléphoné au le Bureau israélien de Coordination du District (DCO) et que des gradés supérieur sont arrivés, que les soldats sur les lieux ont commencé à maitriser les jeunes.

Quand le commandant de l'unité a été interrogé afin de savoir pourquoi les soldats présents sur les lieux n'avaient pas répondu à l'attaque, il a simplement haussé les épaules. Quand les Palestiniens ont insisté sur le sujet, il a seulement regardé ses bottes.

Les soldats qui avaient pris position sur le site ont ensuite averti Abu Nimah qu'il ne pourrait plus venir sur ses terres, parce que les jeunes lui causeraient des ennuis. Abu Nimah a rejeté cette idée en disant qu’elle était ridicule : « Ce sont mes terres » a-t’il dit. «Pourquoi ne pourrais-je pas venir ici ?»

Le commandant de l'unité a déclaré que s'ils viraient les jeunes des terres, ils reviendraient tout simplement, en concluant que l'armée n’y pouvait rien.

Les jeunes des collines connus pour leur sionisme belliqueux qui les pousse à ériger des avant-postes illégaux dans le but de voler des terres palestiniennes, ont construit la Sukkah au début de Sukkot, et ils sont restés sur la colline pendant au moins deux autres jours.

Le commandant a prévenu que selon les coutumes religieuses juives, «Ils doivent dormir et jouer ici», même si la terre ne leur appartient pas.

En arrivant au milieu de sa parcelle, Abu Nimah a découvert que les olives de trois de ses arbres avaient été volées par les jeunes dans la nuit. Montrant les branches cassées, sa femme, Kafah, a expliqué : «Ici ils ont utilisé un bâton pour faire tomber les olives de l'arbre». Ils ont ensuite découvert que deux sacs d'olives avaient été volés, l’un appartenant à Abu Nimah et l’autre à son frère dont le terrain est situé juste à côté.

Le couple a expliqué qu'un sac contient 60 kg d'olives, et produit 15-20 litres d'huile, selon la qualité des olives. Ils ont aussi volé tous les outils de récolte appartenant au frère d Abu Nimah, et toutes les olives des arbres voisins. Kafah pense que les outils volés ont été utilisés pour récolter les olives de ses arbres et de ceux de ses voisins.

Quand elle est allée préparer le déjeuner pour la famille, Kafah a ensuite trouvé que tous les plats, verres et la bouilloire pour faire le thé avaient aussi été volés. «Nous les avions laissés là pour la nuit» expliqua-t-elle, «parce que nous avions un long chemin à faire; une heure de marche chaque jour. C'est trop difficile à transporter. Je suis venue prendre un plat pour servir les pommes de terre, il a disparu».

C'est la dernière d'une série d'attaques des colons contre la population de Kufr Qadum. Le jeudi 16 octobre, les colons ont brûlé les terres appartenant à Fathi Amer, et les jets de pierres et les harcèlements sont rapportés quotidiennement.


Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Cueillette des olives

Même auteur

ISM

Même date

21 octobre 2008