Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1646 fois

Hébron -

Les colons juifs attaquent les observateurs internationaux à Hébron

Par

Les colons juifs messianiques ont attaqué lundi un membre de Présence Internationale Temporaire à Hébron (TIPH), blessant un observateur suédois au visage.
Il a été transporté à la hâte à l'hôpital après avoir été touché par une grosse pierre jetée par un colon juif à l'extérieur de l'enclave juive de Beit Hadassa, dans le centre ville d'Hébron.

Un communiqué de presse diffusé par TIPH mardi a décrit l'incident, dont ils disent que ce n'est pas le premier de cette sorte.

"Lundi avant l'incident, la voiture de la patrouille de TIPH passait dans Shuhada Street, à l'extérieur de l'ensemble colonial Beit Hadassa, lorsque la patrouille a remarqué un groupe de quatre jeunes israéliens.

L'un d'entre eux a jeté une grosse pierre sur le pare-brise de la voiture. La patrouille s'est arrêtée au checkpoint, juste à l'extérieur de la colonie. Le soldat en faction n'avait pas vu l'incident
."

"Lorsqu'il parlait au soldat, l'observateur suédois a été touché sur le côté du visage par une grosse pierre. Saignant abondamment, il a d'abord été emmené à l'hôpital al-Ahli, à Hébron, puis transporté en urgence au Centre Médical Hadassa à Jérusalem, pour traitement. Il a pu quitter l'hôpital mardi matin après des examens qui ont montré qu'il n'avait pas d'hémorragie interne ni de fracture du crâne."

TIPH a condamné "cet acte d'agression" et a demandé aux autorités israéliennes de prendre des mesures contre leurs auteurs de manière à ce qu'elles ne se reproduisent pas.

Karl-Henrik Sjursen, chef de la mission TIPH, a dit que cet incident n'était que le dernier d'une longue série d'attaques contre les observateurs du TIPH dans cette zone.

Sjursen a averti que si on laissait de tels incidents se poursuivre, ce n'était qu'une question de temps avant que les auteurs ne réussissent à infliger des blessures graves à une de leurs victimes, ou, dans le pire des cas, la perte de la vie.

400 à 500 colons juifs talmudiques violents vivent dans le centre d'Hébron, parmi la population palestinienne de la ville, d'environ 200.000 personnes.

Les colons, probablement les plus fanatiques des Juifs où que ce soit, disent ouvertement qu'ils veulent expulser ou esclavagiser (ou même exterminer) tous les non Juifs en Palestine-Israël et ensuite établir un Etat religieux juif qui adopterait la Halacha (loi juive religieuse).

Selon la Halacha, les non Juifs qui vivent dans un Etat religieux juif doivent servir de "bûcheron" et de "porteurs d'eau" pour la race du maître.

Les colons voient avec déplaisir la présence des observateurs étrangers sur le terrain à Hébron car cette présence interfère avec leurs projets hostiles contre les Palestiniens.

Les observateurs, qui sont arrivés à Hébron après le massacre à la Mosquée Ibrahimi en 1994, constatent les violations des Droits de l'Homme à Hébron et rapportent leurs observations à Israël, à l'Autorité Palestinienne et à leurs gouvernements respectifs.

Mardi, dans un autre développement qui implique les colons juifs dans la région d'Hébron, les troupes israéliennes ont empêché les Palestiniens des villages de Ifqaqis, Khirbet Salameh et Wadi Ebeid près de Dura d'accéder à la route principale pendant près de 2 heures, de manière à permettre à une femme colon juif de flâner tranquillement sur la même route.

Le Centre Palestinien d'Information a observé que des douzaines de Palestiniens bloqués ont été empêchés de rentrer chez eux.
Les villageois ont dit au CPI que tous les mardi après-midi, les soldats israéliens arrivent dans le secteur pour accompagner des colons et déclarent la route inaccessible aux Palestiniens.

"Qu'est-ce que c'est que cet Etat où pour garantir le confort de quelques colons racistes, des centaines de gens, des ouvriers, des fermiers, des étudiants et des gens ordinaires sont bloqués pendant des heures et doivent attendre, sans aucune logique ?", demande Muhammed Ismale Odeh, de Khirbet Salameh.

"Quelle sorte d'Etat est-ce ? Quel genre d'armée est-ce ? Est-ce qu'ils pensent que les non Juifs n'ont aucun droit ? Aucune dignité ?"

Source : Palestine Info

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Attaques de colons

Même auteur

Khaled Amayreh

Même date

7 mars 2007