Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1335 fois

Naplouse -

Les entreprises palestiniennes forcées d'acheter des produits israéliens

Par

Israel invente constamment de nouvelles façons d'humilier et de rendre la vie toujours plus difficile dans les Territoires Palestiniens Occupés et plusieurs entreprises de la région de Naplouse ont récemment été victimes de l'une de ces politiques.
ISM Naplouse a rendu visite à l'une de ces entreprises touchées par ces mesures : une petite entreprise qui a démarré en 1995 et emploie seulement trois personnes.

Ils reçoivent des appels d'offres de divers établissements médicaux privés et publics de Naplouse et importent du matériel directement de l'étranger - principalement de la Turquie, d'Italie et de Chine.

La majorité de leurs cargaisons sont basées sur la demande et la plupart des produits sont peu coûteux comme des seringues, des moules, des stéthoscopes, des gants et des sacs IV.

De temps en temps, des articles plus importants et plus chers tels que des incubateurs pour enfants et des lits à commande électrique sont nécessaires et importés.

L'année dernière, le prix à l'import et les procédures d'embarquements ont énormément augmenté, bien que les entreprises de Naplouse n'aient été affectées que récemment.

Une commande en particulier est restée coincée à la douane israélienne pendant plus de 2 mois et l'entreprise a été obligée de payer des frais d'importation supplémentaires de 25.000 NIS (environ $5.000 dollars) pour récupérer la commande.

Les frais ont été officiellement exigés pour couvrir le coût d'un prétendu rapport de tests IC (Institution de Certification).

La norme IC vient d'Europe, où les nations ont adopté un ensemble de normes de la Commission Electrotechnique Internationale (la CEI).
Il était, à l'origine, prévu pour fournir un format de test commun à utiliser par toutes les agences de certification participantes, mais les fabricants utilisent de plus en plus le rapport de test IC comme dernière preuve de conformité à une norme internationale spécifique.

Bien que le but de la norme IC soit de fournir un environnement international harmonisé, les fabricants doivent encore se conformer aux codes et aux pratiques en matière d'installations électriques locales.

Cela crée des divergences dans de nombreux pays, ce qui diminue considérablement la valeur de la norme.

En dépit de ces difficultés, les autorités israéliennes prétendent que ces nouveaux frais sont conçus pour garantir de la qualité.

Il est clair, cependant, que le supplément de ces frais aux coûts normaux de l'importation, a un effet prohibitif sur de petites entreprises comme celles qui nous avons visité. En moyenne, cette nouvelle politique signifie que chaque article sera 10 fois plus cher à l'import.


La seule manière d'éviter le CBTR et les frais correspondants, est d'acheter directement à Israël.

En ajoutant ces frais aux importations étrangères, Israël force, en fait, les entreprises palestiniennes à acheter Israélien. C'est, en dehors du côté politiquement désagréable, c'est aussi beaucoup plus cher que l'importer directement auprès des fabricants étrangers.

L'entreprise que nous avons rencontré et ses clients n'est pas la seule à souffrir de cette offensive sans précédent sur les importations étrangères.

Le patron d'une entreprise de Naplouse qui ne pouvait pas payer les frais a dû renvoyer une grosse commande en Chine et acheter les mêmes articles en Israël. Maintenant, plusieurs autres patrons d'entreprises envisagent, à contre-coeur, de faire la même chose.


Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Boycott

Même auteur

Lina

Même date

22 août 2006