Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3670 fois

Ramallah -

Les étudiants palestiniens et les facultés appellent au boycott universitaire

Par

> omar.deriah@gmail.com

Communiqué du Comité des Etudiants pour le Droit à l'Enseignement de l’Université de Birzeit

Le Comité des Etudiants pour le Droit à l'Enseignement de l’Université de Birzeit a récemment publié un communiqué de presse pour présenter sa dernière initiative. En réponse à l’appel irlandais pour le boycott universitaire, le groupe d’étudiants a recueilli les signatures de plus de 1.000 étudiants et 113 membres du personnel de l’Université de Birzeit soutenant l’appel au boycott universitaire de l’Etat israélien d’apartheid initié en Irlande.

Les étudiants palestiniens et les facultés appellent au boycott universitaire

Récemment, le Comité des Etudiants a rendu publique cette lettre, par communiqué de presse.

Ci-dessous le texte complet de la lettre et les signatures des membres de l’Université.

APPEL AU BOYCOTT UNIVERSITAIRE DES ETUDIANTS PALESTINIENS ET DES FACULTES

Plus de 1.000 étudiants de l’Université de Birzeit et 110 de ses membres ont signé une lettre ouverte soutenant le boycott international des institutions universitaires israéliennes. Les signatures ont été recueillies par le Comité des Etudiants pour le Droit à l’Education, sous la forme d’une lettre remerciant les 61 universitaires irlandais qui ont appelé à un moratoire des aides de l’Union Européenne versées aux universités israéliennes, jusqu’à ce qu’Israël se retire des territoires palestiniens occupés et se conforme aux lois humanitaires internationales et aux droits de l’homme, dont le Droit au Retour.

La lettre appelle également le plus d’organisme possible à rejoindre l’initiative irlandaise pour le boycott des institutions universitaires israéliennes jusqu’au retrait israélien des territoires palestiniens occupés et pour la défense des droits des Palestiniens, dont leur Droit au Retour.

L’Académie israélienne a refusé de dénoncer l’illégalité de l’occupation, les politiques racistes et les crimes de guerre commis en son nom par l’Etat israélien, en dépit de sa position d’influence et son obligation morale à le faire.

De plus, l’occupation israélienne étouffe le développement de l’enseignement palestinien par des checkpoints arbitraires, des arrestations, des emprisonnements et des déportations.

Les Palestiniens font face aux incessantes attaques israéliennes sur leurs institutions d’enseignement et il y a un renforcement des mesures de répression en Cisjordanie occupée et dans la Bande de Gaza : détention arbitraire d’étudiants, interdiction des étudiants de Gaza à venir étudier en Cisjordanie , harcèlement des étudiants étrangers entrant à Gaza et en Cisjordanie , difficultés grandissantes pour les échanges universitaires entre les Palestiniens et le reste du monde.

En appelant au boycott, les étudiants palestiniens réclament leurs propres droits contre l’occupation et mettent en place une démarche positive dans la seule voie qui leur est laissé pour un militantisme collectif non violent.

Alors que le monde reste silencieux devant les massacres commis à Gaza, la colonisation et la ségrégation en Cisjordanie , le boycott universitaire est une manière efficace pour la communauté internationale de s’opposer à la politique israélienne, à la fois de l’intérieur et de l’extérieur, en forçant l’académie israélienne à agir.

Comité d’Etudiants pour le Droit à l'Enseignement
Contact : omar.deriah@gmail.com

APPEL DES ETUDIANTS ET DES PROFESSEURS DE L’UNIVERSITE DE BIRZEIT POUR UN BOYCOTT UNIVERSITAIRE

Lettre ouverte de soutien aux universitaires irlandais

Nous, soussignés, membres de la communauté des étudiants de l’Université de Birzeit, professeurs, membres du personnel et employés, félicitons et remercions le groupe d’universitaires irlandais pour leur appel à un moratoire des financements de l’Union Européenne aux institutions académiques israéliennes jusqu’à ce qu’Israël se retire des territoires palestiniens occupés et se conforme aux lois humanitaires internationales et aux droits de l’homme, dont le Droit au Retour.

Les récentes attaques et ré-invasions de Gaza et du Liban montrent le mépris avec lequel Israël traite l’ONU, ses résolutions et ses propres accords bilatéraux. Nous condamnons avec force la mort, le chaos et la destruction infligés aux Gazans et aux Libanais, et appelons les étudiants, les enseignants et les personnels des universités du monde entier à condamner collectivement ces actes et à mettre en œuvre des soutiens à la lutte que nous menons pour en finir avec l’agression et à l’occupation militaire israéliennes.

L’objectif d’une telle force militaire est de contrôler et de soumettre la société palestinienne pour maintenir la suprématie démographique juive d’Israël et renforcer ses frontières déclarées unilatéralement. Israël a bâti un système d’apartheid qui contrôle la population palestinienne à la fois à l’intérieur d’Israël et dans les territoires occupés. Economiquement, les territoires occupés ont servi de réservoir de main d’œuvre bon marché jusqu’à la construction du mur, qui rend maintenant la vie des Palestiniens insupportable pour les faire partir et poursuivre ainsi le « transfert silencieux » de la population indigène.

La bureaucratie civile et militaire israélienne empêche elle aussi le développement d’une économie palestinienne indépendante par le contrôle des frontières, l’immigration, la collecte des taxes et les restrictions de déplacement à l’intérieur des territoires.

D’un point de vue racial, les Palestiniens vivant en Israël se voient constamment niés un accès égal aux services sociaux, aux logements et à l’éducation, et, depuis 2005, niés aux droits égaux à la famille. A Jérusalem et dans les territoires occupés, les Palestiniens sont soumis à la ségrégation par des autorisations différentes selon leur résidence, et chaque « catégorie » bénéficie de libertés de mouvement différentes – en bas de cette structure se trouvent les porteurs de permis de Gaza, qui ne peuvent aller de Gaza en Cisjordanie , ni à l’intérieur de la Cisjordanie elle-même. Ce système de contrôle est comparable à la hiérarchie raciale et au contrôle mis en place par l’Afrique du Sud au temps de l’apartheid.

Les universités israéliennes ont des liens étroits avec leur Etat, et la grande majorité des intellectuels et universitaires israéliens soit contribuent directement à l’occupation israélienne au travers de recherches qui justifient ou améliorent les mécanismes de l’apartheid israélien, soit en sont complices par leur silence. Comme Shahid Alam, professeur d’économie à l’Université Nord-Est de Boston, l’a souligné, « par leurs liens avec l’armée, les partis politiques, les médias et l’économie, ils (les universitaires israéliens) ont aidé à construire, soutenir et justifier l’apartheid (politiques d’occupation). »

Nous exhortons donc la société civile internationale et la communauté universitaire à se joindre à notre appel au boycott des universités israéliennes qui contribuent à l’occupation ou refusent de s’élever contre elle, jusqu’à ce que : Israël retire son armée des territoires occupés, dont Jérusalem Est ; supprime toutes ses colonies sur ces mêmes terres et se conforme aux résolutions des Nations Unies concernant l’application des droits des réfugiés palestiniens.

Avec nos meilleures salutations,


1. Zeyad Munawer, Accounting
2. Dr Abdul Karim Abu-Khashan, Arabic
3. Ahmad Daoud, Arabic
4. Dr. Ibrahim Musa, Arabic
5. Khitam Salman, Arabic
6. Dr Ghadir Kharoubi, Arabic
7. Dr Mahmoud Alatchan, Arabic
8. Salahaldin Alshakhshir, Architectural Engineering
9. Dr Salem Thawaba, Architectural Engineering
10. Dr Ademar Ezzughayar, Biology
11. Jamil Abu Sada, Biology
12. Dr Munir Qazzaz, Biology
13. Dr. Tamer Essawi, Biology
14. Dr. Ahed Abdul Khaliq, Biology and Biochemistry
15. Omar Yaseen, Business Administration
16. Dr. Grace Khoury, Business Administration
17. Rania Jaber, Business Administration
18. Prof. Abdul Hamid Laila, Chemistry
19. Dr. Jack F Mustaklem, Chemistry
20. Dr. Sami Asayrafi, Chemistry
21. Dr Yacoub Ziadeh, Chemistry
22. Dr. Zaki Hassan, Chemistry
23. Belal Ameens, Centre for Environmental and Occupational Health Sciences
24. Dr Jamal Zalatimo, Civil Engineering
25. Suheym Murchad, Civil Engineering
26. Mahmoud Srour, Clinical Laboratory Science
27. Dr Hanna Bullata, Computer Science
28. Dr. Iyad Jaber, Computer Science
29. Muna Khayyat, Computer Science
30. Dr. Wasel Ghanem, Computer Science
31. Dr. Yousef Hassouneh, Computer Science
32. Dr. Abdelrahman Abdelghani, Cultural Studies and Philosophy
33. Dr. Abdul-Rahim Al-Shaikh, Cultural Studies and Philosophy
34. Dr. Islah Jadd, Cultural Studies and Philosophy
35. Dr. George Giacaman, Cultural Studies and Philosophy
36. Lubna Abdul Hadi, Cultural Studies and Philosophy
37. Dr. Mudar Kassis, Cultural Studies and Philosophy
38. Dr Adel Zagha, Economics
39. Dr. Nidal Sabri, Economics
40. Dr Mohamed Nasr, Economics
41. Yasser Abu Hejleh, Economics
42. Adballah Bsharat, Education
43. Ahmad Aljanazrah, Education
44. Dr. Ibrahim Makkawi, Education
45. Haifa Sabassi, Education and Psychology
46. Maurice Bakleh, Education and Psychology
47. Refa’ Al Ramahi, Education and Psyhcology
48. Wafa Aramahi, Education and Psychology
49. Dr. Yusef Abu Samrah, Education and Psychology
50. Dr. Wasfi Kafri, Electrical Engineering
51. Wael Abdin, English
52. Dr. Fahmi Al-Aboudi, English
53. Muna Giacaman, English
54. Murad Hanasheh, Finance
55. Sari Ghanam, Finance
56. Abdul Khalim A. Tomazi, Geography
57. Ahmad Hammad, Geography
58. Dr Kamal Abdulfattah, Geography
59. Musa S. Jamhour, Geography
60. Dr. Othman Sharkas, Geography
61. Dr. Abed Aziz Ayad, History
62. Dr Muhsin Yusuf, History
63. Dr Awad Mataria, Institute of Community and Public Health
64. Prof. Rita Giacaman, Institute of Community and Public Health
65. Dr. Samia Halileh, Institute of Community and Public Health
66. Dr. Asem Khalil, Institute of Law
67. Dr. Firas Melhem, Institute of Law
68. Liana Amin, Institute of Law
69. Reem Al-Botmeh, Institute of Law
70. Dr. Samer Fares, Institute of Law
71. Chivvis Moore, Institute of Women’s Studies
72. Eileen Kuttab, Institute of Women’s Studies
73. Basma Al Omari, Languages and Translation
74. Mahmoud Abed Al-Fateh, Languages and Translation
75. Majdi Abu Zahra, Languages and Translation
76. Muhammad Abuzeid, Languages and Translation
77. Munira Zoroub, Languages and Translation
78. Rabah Ali Ahmed, Languages and Translation
79. Samir Ramaal, Languages and Translation
80. Moussa Abou Ramadan, Law
81. Yusef Shandi, Law
82. Ahlam Awajneh, Mathematics
83. Dr Khaled Tukhman, Mathematics
84. Dr Marwan Aloqeili, Mathematics
85. Prof. Mohammad Saleh, Mathematics
86. Rasem Kabi, Mathematics
87. Allan Tubaileh, Mechanical Engineering
88. Ibrahim Hamad, Mechanical Engineering
89. Dr. Simon Alaraj, Mechanical Engineering
90. In’am El-Obeidi, Media
91. Dr. Nashat A. Aqtash, Media
92. Dr Subhi Hamdan, Media
93. Dr. Wedad Al-Barghouthi, Media
94. Dr Walid Shurefa, Media
95. Rula Halawani, Photography Department
96. Sami Said, Photography Department
97. Kamal Shamshom, Physical Education
98. Sana’ Liftawi, Physical Education
99. Dr Ghassan Andoni, Physics
100. Dr Jamal Suleiman, Physics
101. Tayseer Arouri, Physics
102. Emad Ghayathah, Political Science
103. Dr. Samer Awad, Political Science
104. Dr. Othman Abu Libdeh, Quality Assurance
105. Mayada Albadawi, Public Administration
106. Prof. Simon Kuttab, Dean, Faculty of Science
107. Hasan Ladaduah, Sociology and Anthropology
108. Dr. Ismael Nashef, Sociology and Anthropology
109. Dr. Lisa Taraki, Sociology and Anthropology
110. Mohammad Abu-Hilal, Sociology and Anthropology
111. Dr. Suha Hindiyeh, Sociology and Anthropology
112. Dr. Zuhair Sabbagh, Sociology and Anthropology
113. Vera Tamari, Virtual Gallery Arts Programme

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Boycott

Même auteur

Université de Birzeit

Même date

30 novembre 2006