Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1827 fois

Cisjordanie occupée -

Les forces d’occupation assassinent deux Palestiniens en 24h, dont un autiste

Par

Vendredi 29 mai, des soldats israéliens ont tué Fadi Adnan Sarhan Samara, 37 ans, père de cinq enfants, dont un nourrisson. Les forces d’occupation ont prétendu qu’il avait essayé de leur foncer dessus en voiture, près du village de Nabi Saleh, au nord-ouest de la ville de Ramallah, dans le centre de la Cisjordanie. Sa famille a nié les allégations militaires et a déclaré que l'homme avait perdu le contrôle de sa voiture après que des colons israéliens aient ouvert le feu sur elle.

Les forces d’occupation assassinent deux Palestiniens en 24h, dont un autiste

Eyad Khairi al-Hallaq, à gauche, et Fadi Adnan Sarhan Samara, lâchement assassinés par l'armée d'occupation du régime colonial.
L'armée d’occupation a affirmé que les soldats ont tiré à balles réelles sur la voiture de Samara pour "neutraliser la menace", un terme qu'Israël et divers médias israéliens utilisent fréquemment lorsque les soldats tirent mortellement sur un Palestinien. Blessé à la jambe, Samara s’est vidé de son sang pendant une heure, l’armée d’occupation empêchant les secours de l’approcher.

Samara travaillait en 'Israël' et rentrait chez lui à Nabi Saleh pour célébrer la fête musulmane d'al-Fitr avec sa famille.

Les médias palestiniens et les résidents de la région ont déclaré que l'homme avait perdu le contrôle de sa voiture lorsque des colons israéliens, qui envahissent régulièrement le secteur, ont ouvert le feu sur sa voiture, avant que les soldats ne tirent un barrage de balles réelles sur elle, prétendant qu'il tentait de les éperonner.

L’armée d’occupation emmène le cadavre du martyr Samara après l’avoir exécuté :
https://www.facebook.com/172b7f17-3082-43e7-8eaa-1314cde48743

-----------------


Samedi, la police d’occupation à Jérusalem a tué un Palestinien autiste non armé, puis l'a laissé gisant sur le sol avec de multiples blessures par balles pendant plus d'une heure jusqu'à ce qu'il se vide de son sang.

Eyad Khairi al-Hallaq, 32 ans, se rendait dans l’établissement spécialisé où il se rendait chaque jour, dans le quartier de Wad al-Jouz à Jérusalem-Est occupée.

Les policiers qui ont tué Hallak ont affirmé qu'ils pensaient qu'il avait un objet suspect dans la main. Mais le porte-parole de la police israélienne, Mickey Rosenfeld, a confirmé aux journalistes qu'aucune arme n'avait été trouvée.

(...)

Suite aux tirs de la police d’occupation, des manifestations ont éclaté à Jérusalem. La police israélienne a fermé toutes les portes menant à la vieille ville de Jérusalem, interdisant toute entrée et sortie.

La police a également fait une descente au domicile de Hallaq à Wad el-Joz pour interroger sa famille. Khairi Hallaq, le père du défunt, a déclaré aux journalistes : "Ils n'ont rien trouvé", et a noté que la police avait insulté sa fille lorsqu'elle s'est énervée contre eux.

Rana Hallaq, la mère du défunt, a déclaré à la chaîne israélienne Channel 12 que son fils "a été tué de sang froid". Sur les médias sociaux, beaucoup ont établi des comparaisons entre la fusillade et les violences policières en cours aux États-Unis.

Selon les informations de la chaîne israélienne Channel 12, des membres de la police israélienne des frontières ont blessé Halak aux jambes et ils l'ont poursuivi dans une impasse.

La chaîne israélienne a rapporté qu'un officier supérieur a ordonné l'arrêt des tirs alors qu'ils entraient dans la ruelle, mais qu'un deuxième officier n'a pas écouté et a tiré six ou sept balles d'un fusil M-16. Ils ont indiqué que les deux officiers ont été mis en garde à vue puis relâchés.

Source.

Des images des funérailles du martyr Hallaq :
https://www.facebook.com/6fcd5cbe-0bfd-4161-92e6-324359db4e40



Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie occupée

Même sujet

Assassinats ciblés

Même auteur

ISM-France et Agences