Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3699 fois

Hébron -

Les forces d'occupation démolissent deux maisons au sud d'Hébron : 14 Palestiniens sans abri en plein Ramadan (vidéo)

Par

20.06.2016 - L'armée israélienne d'occupation a démoli deux maisons, une cuisine extérieure et une grange, samedi, à Wadi Jheish et Umm Al-Daraj, dans le village de Susiya, dans les collines au sud d'Al-Khalil, en dépit d'un engagement pris par les autorités israéliennes de suspendre la destruction des maisons palestiniennes pendant le mois sacré musulman de Ramadan.

Les forces d'occupation démolissent deux maisons au sud d'Hébron : 14 Palestiniens sans abri en plein Ramadan (vidéo)

Les sources locales ont rapporté que des soldats accompagnés de deux bulldozers blindés D9, fabriqués par l'entreprise Caterpillar à Peoria, en Illinois, ont surgi à Wadi Jheish dimanche vers midi, ils ont présenté des ordres de démolition aux propriétaires des maisons puis ont commencé la destruction.

Des militants de "Operation Dove" étaient sur les lieux et ont tenté de s'interposer entre les soldats israéliens et les habitants palestiniens. Mais les soldats les ont bousculés et se sont mis à agresser les Palestiniens, hommes, femmes et enfants.

Photo

Après avoir détruit la maison à Wadi Jheish, l'armée et ses bulldozers sont allés à Umm al-Daraj, où ils ont détruit une autre maison.

Ce sont au total 14 personnes, dont des enfants, que la destruction de leurs maisons dimanche a transformés en sans-abri.

Les démolitions ont lieu en dépit d'un engagement pris par les autorités d'occupation de suspendre les démolitions pendant le mois de Ramadan, qui a lieu cette année en Juin.

La journaliste israélienne Amira Hass a écrit dans Ha'aretz :

"En 1986, le village d'origine de Susya a été déclaré "Parc national" et ses habitants ont été expulsés de leurs terres agricoles adjacentes. En 2001, ils ont été à nouveau expulsés, et les grottes et les abris dans lesquels ils vivaient ont été démolis. La Haute cour de justice a ordonné que les démolitions soient interrompus et a autorisé les habitants à rester sur place, mais n'a pas ordonné à l'administration civile d'autoriser la reconstruction des maisons et des enclos pour animaux qui avaient été détruits. En conséquence, pratiquement aucune des structures de Susya n'a de permis de construire, y compris l'aire de jeux, les salles de bains, l'école et la tente des visiteurs."

"Israël n'a jamais préparé un plan directeur pour le village et a refusé tous les plans directeurs soumis par les résidents. La colonie juive voisine de Sussia, dont les vergers empiètent sur les terres agricoles des Palestiniens, et l'ONG Regavim ont fait pression sur l'administration civile pour faire exécuter les ordres de démolition contre les structures palestiniennes de Susya."

Plus de 500 maisons et autres bâtiments appartenant à des Palestiniens ont été détruits par l'armée israélienne dans la première moitié de 2016. Ce qui représente une augmentation de plus de 100% par rapport à l'année dernière, puisque 548 maisons palestiniennes ont été détruite au cours de l'année entière.

Voir la vidéo filmée par Bassam Shweiki, journaliste à Al-Khalil, membre du Comité de Défense d'Hébron/Al-Khalil



Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Démolitions de maisons

Même auteur

Celine Hagbard