Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2935 fois

Bilin -

Les forces israéliennes tuent une manifestante à Bil'in

Par

Jawaher Abu Rahmah, 36 ans, avait été transportée à l'hôpital de Ramallah hier après avoir inhalé des quantités importantes de gaz lacrymogènes pendant la manifestation hebdomadaire à Bil'in et est morte empoisonnée ce matin. Abu Rahmah était la sœur de Bassem Abu Rahmah, tué par les forces d'occupation pendant une manifestation dans le village en 2010.

Les funérailles de Jawaher, cet après-midi :

Pas de greffon vidéo disponible...

Les médecins de l'hôpital de Ramallah se sont battus toute la nuit pour sauver Jawaher Abu Rahmah, sans succès. Elle souffrait d'une asphyxie sévère due à l'inhalation des gaz et avait été évacuée sur Ramallah inconsciente. Les médecins ont diagnostiqué un empoisonnement causé par un principe actif contenu dans les gaz et les traitements tentés n'ont pu la sauver.

Photo

Jawaher Abu Rahmah était la sœur de l'activiste de Bil'in Bassem Abu Rahmah, qui a été tué par une grenade à haute vélocité pendant une manifestation du village le 17 avril 2009.

Mohammed Khatib, membre du Comité populaire de Bil'in, a dit ce matin : "Nous sommes choqués et furieux de la brutalité d'Israël, qui une fois de plus coûte la vie d'une manifestante pacifique. La réponse mortelle et inhumaine d'Israël à notre lutte ne passera pas. A l''aube d'une nouvelle décennie, il est temps que le monde fasse rendre compte à Israël et mette fin à l'occupation."

L'avocat Michael Sfard, qui représente le village dans son procès contre le mur, ajoute : "Le fils a été tué par un projectile tiré directement sur lui, la fille par les gaz. Deux activistes courageux contre un régime qui tue des innocents et n'enquête pas sur les criminels. Nous ne resterons pas immobiles, nous n'abandonnerons pas, nous ne ménagerons aucun effort jusqu'à que les responsables soient punis. Et ils le seront."


Voir sur le blob +972.mag les photos des funérailles de Jawaher, à Bil'in cet après-midi.

Source : Popular struggle coordination committee

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Résistances

Même auteur

Popular struggle coordination committee

Même date

1 janvier 2011