Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2153 fois

Jérusalem -

Les hôpitaux palestiniens débordés avec 900 blessés (vidéo)

Par

24.07.2017 – Plus de 900 Palestiniens ont été blessés lors des affrontements avec les forces israéliennes au cours des 10 derniers jours sur l’esplanade de la mosquée al-Aqsa, selon le Croissant-Rouge palestinien.

Les hôpitaux palestiniens débordés avec 900 blessés (vidéo)

Les hôpitaux palestiniens, déjà surchargés, craignent un afflux important de blessés si les tensions, qui ont éclaté le 14 juillet après qu’Israël a fermé le site sensible de Jérusalem-Est occupée.

Ils ont également souligné que la plupart des blessures infligées par les forces israéliennes venaient de balles caoutchouc-acier.

Les groupes internationaux de défense des droits de l’homme condamnent depuis longtemps l’utilisation de ces balles.

Mohammed Ismeal, 39 ans, actuellement en soins à l’hôpital al-Maqassid à Jérusalem Est, a apparemment été blessé à la tête par une grenade incapacitante et il perd conscience par intermittence.

« Il n’est pas handicapé, mais maintenant regarde-le. Il ne reconnaît personne. C’est comme s’il avait perdu la mémoire, » a dit Muataz Ismeal, le frère du patient, à Al-Jazeera.

« Il était dans un état grave. Il a failli mourir, maintenant il se remet lentement. Mais il est désorienté et ne reconnaît pas sa famille à cause du traumatisme. »



Les affrontements avec les forces israéliennes, qui ont commencé avec la fermeture du site de la Mosquée Al-Aqsa, ont continué jusqu’à sa réouverture, lorsque Israël a installé des détecteurs de métaux à l’entrée du site, comme mesure de sécurité.

Les Palestiniens considèrent cette mesure comme une tentative par Israël d’étendre son contrôle sur le site sous administration musulmane.

Dimanche, Israël a installé de nouvelles caméras de sécurité sur le site, qui ont aussi enragé les manifestants.

Hussein Da’na, 76 ans, a dit à Al-Jazeera qu’il « refuse » les caméras parce qu’elles nuisent davantage aux Palestiniens.

« Ces caméras sont faites pour identifier les visages des gens qui sont interdits d’entrer à la Mosquée Al-Aqsa, » dit Da’an.

« Nous prions tous les matins ici et la police nous attaque. J’ai l’intention de prier ici jusqu’à ce qu’Israël enlève tout ce qui est nouveau, » ajoute-t-il en référence aux mesures sécuritaires.

(…)

Le Mufti de Jérusalem, Sheikh Muhammad Hussein, a dit à The Voice of Palestine, qu’il exige un retour complet aux procédures qui étaient en place avant la première attaque sur le lieu saint.

Dans une déclaration dimanche, les institutions islamiques à Jérusalem, dont il fait partie, ont dit « affirmer le rejet catégorique des portiques électroniques et de toutes les mesures de l’occupation. »

Un haut conseiller du président palestinien Mahmoud Abbas a dit qu’une série de consultations étaient en cours avec divers pays pour tenter de diminuer les tensions à Jérusalem.

Majdi Khaldi, conseiller diplomatique d’Abbas, a dit que les Palestiniens se coordonnaient avec la Jordanie, l’Arabie Saoudite, l’Egypte, le Maroc et autres.


Source : Al Jazeera

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Révoltes

Même auteur

Al Jazeera

Même date

25 juillet 2017