Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2626 fois

Beit Ommar -

Les locaux de PSP-Beit Ommar mis à sac, le matériel volé

Par

Cette nuit un peu avant 1h, 6 jeeps militaires israéliennes contenant plus d’une dizaine de soldats ont encerclé la maison de Mousa Abu Maria et de sa femme Bekah Wolf, ainsi que celle de son père, Abdelhamid Abu Maria, 78 ans, qui y vit avec son épouse, une fille adulte et deux jeunes enfants, Sarah, 2 ans et Hamze, un mois.

Les locaux de PSP-Beit Ommar mis à sac, le matériel volé


Beit Ommar le 6 mars, les manifestants découpent la grille d'apartheid israélien (photo PSP).

Les soldats ont fracturé les portes des maisons de Mousa et d’Albdelhamid, et ordonné aux familles, adultes et enfants, de sortir. Mousa, co-fondateur du Palestine Solidarity Project et activiste bien connu à Beit Ommar, a été fouillé de force. Les soldats ont ensuite fouillé rapidement la maison d’Abdelhamid et demandé à voir les papiers d’identité des adultes présents. Les deux jeunes enfants, en particulier Sarah qui a été réveillé par l’incursion des soldats et qui connaît bien leurs fusils et leurs cris, était terrifiée. Les soldats sont partis au bout d’une vingtaine de minutes, sans avoir dit pourquoi ils étaient venus.

Les soldats ont fait ensuite une descente dans d’autres maisons de Beit Ommar, causant d’importants dégâts dans une d’entre elles et remettant à deux Palestiniens une convocation pour se présenter devant le Shabak (renseignements israéliens) pour interrogatoire.

Vers 3h du matin, les soldats sont revenus dans le quartier des maisons de Mousa et de sa famille ; cette fois, ils ont enfoncé la porte de la pièce qui sert de bureau au Palestine Solidarity Project et au centre communautaire, le Centre pour la Paix et la Justice. Là ils ont volé un ordinateur, un scanneur et une imprimante laser, ainsi que des photos et des cartes qui étaient accrochées aux murs.

Personne n’a été arrêté, mais il est clair que le commando est une action d’intimidation de PSP, qui est une des forces d’organisation à Beit Ommar. Cette invasion a lieu le lendemain d’une manifestation sur la Route 60, la voie la plus importante au sud de la Cisjordanie . Le commandant de l’unité qui a attaqué la manifestation de samedi dirigeait les raids, cette nuit.

Source : PSP

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Beit Ommar

Même sujet

Incursions

Même auteur

Palestine Solidarity Campaign

Même date

8 mars 2010