Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2814 fois

Bilin -

Les manifestants font une brèche dans le mur à Bil'in (vidéo)

Par

Plus d'un millier de protestataires ont répondu à l'appel du Comité populaire de Bil'in à une marche sur le mur vendredi, dans ce qu'ils ont annoncé être "le dernier jour du mur". Deux manifestants, blessés, ont été hospitalisés. En dépit du siège imposé au village par l'armée israélienne, des activistes – Palestiniens, Israéliens et internationaux – ont déferlé par centaines à travers les collines et les vallées qui entourent Bil'in et ont réussi à rejoindre ceux qui étaient déjà dans le village.

Les manifestants font une brèche dans le mur à Bil'in (vidéo)





Des discours ont été prononcés avant la manifestation par les leaders locaux, ainsi que le premier ministre palestinien Salam Fayyad, qui a exprimé son soutien à Bil'in et à sa lutte populaire (1).

La marche s'est ensuite dirigée vers le mur où l'attendait un barrage de gaz lacrymogènes. Des petits groupes organisés de manifestants se sont alors dispersés de l'autre côté du mur pour essayer de mettre en application l'annonce du Comité populaire, à savoir que ce dernier jour de l'année était aussi le dernier jour du mur sur la terre de Bil'in.

Un nombre considérable de soldats israéliens et de policiers des frontières se sont positionnés le long du mur, mais ils n'ont pu empêcher les manifestants équipés de tenailles de faire des brèches dans le mur en trois endroits. Les activistes ont réussi à ramener au village un morceau important du mur.

Photo
Photo Hamde Abu Rahmah

Un protestataire a été touché au visage par une grenade lacrymogène tirée directement sur lui et a dû être hospitalisé. Une autre activiste a été tellement suffoquée par les gaz qu'elle a dû être évacuée à l'unité de soins intensifs de l'hôpital de Ramallah, où elle est toujours en observation.

On sait maintenant qu'il s'agit de Jawaher Abu Rahmah, et qu'elle est décédée ce matin. (ndt)


(1) entre deux coordinations sécuritaires avec l'ennemi ? (note énervée de la traductrice)

Pas de greffon vidéo disponible...

Source : Friends of Freedom and Justice

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Résistances

Même auteur

Friends of Freedom and Justice

Même date

1 janvier 2011