Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2100 fois

Bilin -

Les manifestants restent à l'hopital après leurs blessures à la tête à Bil'in

Par

Rina Klauman, une Danoise de Copenhague, et Lymor Goldstein, Israélien et vivant auparavant en Allemagne sont toujours hospitalisés suite à leurs blessures pendant la manifestation dans le village de Bil'in organisée pour protester contre la confiscation de 60% des terres agricoles de Bil'in par le Mur de Séparation et les colonies Juives.

Les manifestants restent à l'hopital après leurs blessures à la tête à Bil'in


Rina, au centre, porte les faux corps ensanglantés avec d'autres manifestants pour représenter une famille entière tuée par l'armée israélienne
Pour voir la vidéo, cliquez ici. Une vidéo de meilleure qualité est également disponible au bureau de l'ISM

Rina, qui a été frappée à la tête par la police des frontières, et un avocat israélien, Lymor Goldstein, qui a reçu une balle en métal recouvert de caoutchouc dans la tête vendredi dernier, sont les blessés les plus sérieux à Bil'in depuis Ramzi Yassin, qui avait reçu une balle en métal recouvert de caoutchouc dans la tête.

Ramzi, de Bil'in, distribuait de l'eau pendant une manifestation à Bil'in le 8 juillet 2005, quand il a été touché à la tête.

La balle a causée une grave hémorragie cérébrale et il est resté sans connaissance pendant 7 jours et avec des dommages permanents au cerveau.

La nuit dernière, Rina a été transférée à l'hôpital Hadasa Ein Karem de Jérusalem pour des tests plus importants. Lors de l'IRM, les médecins ont constaté qu'elle avait une petite hémorragie cérébrale suite au choc qu'elle a reçu quand un policier des frontières israélien l'a frappée avec la crosse de son arme pendant la manifestation.

Elle ne peut pas marcher et souffre de vomissements, mais elle peut parler et elle est dans un état stable. Il est possible que si les saignements ne diminuent pas, elle puisse avoir besoin d'une opération chirurgicale compliquée pour évacuer le sang.

Lymor est actuellement dans un état stable à l'hôpital Tel Hashomer de Tel Aviv.
Il a eu immédiatement une opération chirurgicale qui a duré 3 heures au cours de laquelle une balle en caoutchouc ainsi que des bouts d'os et du tissu endommagé de son cerveau ont été enlevés et l'hémorragie interne a été arrêtée.

Il est probable qu'il ait besoin de plusieurs autres interventions chirurgicales pour corriger sa vision, et pour l'instant, il semble que ses blessures au cerveau n'affectent que sa vue.

Le village de Bil'in organise des manifestations au moins une fois par semaine depuis janvier 2005 contre le mur de séparation qui traverse le village, et presque chaque semaine des manifestants non-violents sont blessés par la violente répression des soldats de l'occupation.


Pour plus d'informations :
ISM media office : 02 297 1824

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Victimes ISM

Même auteur

ISM

Même date

15 août 2006