Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2929 fois

Israël -

Les occupants israéliens limitent les Palestiniens porteurs de passeports étrangers

Par

Des restrictions de plus en plus dures sont imposées sur les Palestiniens portant des passeports étrangers. Beaucoup d’entre eux se sont plaints au correspondant du Centre Palestinien d’Information (CPI). Ils voient leurs mouvements réduits. Et pour se faire, les occupants israéliens ont fait voter, en 2007, une loi concernant les visiteurs de nationalités étrangères et les binationaux.

Les occupants israéliens limitent les Palestiniens porteurs de passeports étrangers

L’aéroport d’Al-Lad

Un Allemand d’origine palestinienne de 68 ans a dit qu’il avait quitté la Palestine dans les années cinquante ; pour cette raison, il ne porte que la nationalité allemande.

« Pour venir en Palestine pour rendre visite à ma famille dans la ville de Bethléem, dit-il, j’avais l’habitude de prendre la ligne israélienne et je descendais à l’aéroport d’Al-Lad, ou Ben Gourion. Cette fois, je suis arrivé dans la ville de ma famille. Puis j’ai été obligé d’aller en Jordanie pour visiter un parent, via le pont Al-Karama. Dans le voyage du retour, les Israéliens ont tamponné mon passeport et m’ont dit que je suis désormais interdit d’entrer dans les territoires occupés en 1948, prétextant que ma famille se trouve en Cisjordanie . »

« Ainsi, j’ai été obligé de retourner en Jordanie, un jour avant le décollage de mon avion, puis de prendre le pont de Cheikh Hossein, au nord de la Palestine occupée, afin de pouvoir prendre mon avion à l’aéroport d’Al-Lad, en direction de l’Allemagne. »

Porteurs de la nationalité américaine

Ceux qui portent la nationalité américaine ne sont pas mieux lotis que ceux qui portent la nationalité allemande. Un Palestinien porteur de cette nationalité, venant de l’Etat américain du Michigan, dès son arrivée au même aéroport, a été détenu pour plusieurs heures. On l’a informé qu’il lui était désormais interdit de venir rendre visite à sa famille en Cisjordanie via l’aéroport d’Al-Lad.

« Ils m’ont fait retourner aux Etats-Unis, dans le premier avion qui y allait. Et ils m’ont informé que désormais, je devrais aller en Jordanie et emprunter le pont d’Al-Karama afin d’atteindre la Cisjordanie , et que je suis désormais interdit d’aller dans la ville d'Al-Quds et dans tous les territoires occupés en 1948. »

Prier à Al-Quds

Les forces israéliennes d'occupation interdisent à ces Palestiniens porteurs de nationalités étrangères d’aller dans la ville d'Al-Quds pour y prier.

Un Palestinien du village de Bir Nbala, au sud de la ville d'Al-Quds, porteur de la nationalité américaine, dit qu’il voyageait entre la ville d'Al-Quds et la Cisjordanie avec sa propre voiture de façon normale. Mais récemment, la police de l’occupation israélienne de la ville l’a arrêté et a tamponné son passeport, lui notifiant qu’il lui était désormais interdit d’entrer dans la ville d'Al-Quds, un acte qui va à l’encontre des droits de l’homme.

Encore une fois, les occupants israéliens font des pratiques discriminatoires et violent le droit international.

Violer le droit international

Le ministère américain des Affaires étrangères a demandé à l’Entité sioniste des explications sur la nature de telles mesures prises contre des Américains d’origine palestinienne. Les Israéliens prétextent comme à leur habitude de la sécurité de leur Entité.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces mesures pratiquées contre des Palestiniens d’origine sont racistes, dit un avocat au correspondant du Centre Palestinien d’Information (CPI).

Les pays auxquels ces Palestiniens appartiennent peuvent poursuivre "Israël" pour ces mesures violant le droit international, dit l’avocat. Le problème, c’est que ces pays soutiennent l’occupation israélienne et qu’on ne peut rien faire en fin de compte.

L’avocat conseille à tous les Palestiniens qui empruntent l’aéroport d’Al-Lad qui ne portent pas la nationalité palestinienne de dire aux fonctionnaires de l’aéroport qu’ils viennent rendre visite aux leurs dans la ville d'Al-Quds ou dans les territoires occupés en 1948, car s’il disent qu’ils viennent pour la Cisjordanie , il ne leur serait pas permis de passer. Et s’ils portent la nationalité palestinienne en plus d’une nationalité étrangère, les Israéliens ne les laisseront pas passer dans tous les cas.

Source : Palestine Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Refus d entrer

Même auteur

Palestine Info

Même date

29 novembre 2011