Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2564 fois

Israël -

Les prisonniers palestiniens en grève de la faim à la prison Magiddo : "Nous combattons pour la liberté et la dignité"

Par

19.12.2012 - Samer Samaan, avocat à Addameer, a rendu visite à trois des prisonniers en grève de la faim hier 18 décembre. Jafar Azzidine, Tarek Qa'adan et Youssef Yassin sont en grève de la faim depuis 22 jours maintenant, pour protester contre leurs ordres de détention administrative. Ils ont été arrêtés dans la nuit du 22 novembre 2012, au lendemain du cessez-le-feu des attaques sur Gaza. Leur santé se détériore rapidement puisqu'ils n'ingèrent que de l'eau et refusent tous vitamines ou compléments. Ils sont toujours incarcérés avec les autres prisonniers palestiniens, mais l'administration pénitentiaire les emmène tous les jours à la clinique de la prison, les mains liées, pour des examens médicaux. Voici le message que les trois grévistes de la faim ont dicté à l'avocat d'Addameer Samer Samaan :

Les prisonniers palestiniens en grève de la faim à la prison Magiddo : 'Nous combattons pour la liberté et la dignité'

Sit-in de soutien aux prisonniers devant les bureaux de la Croix-Rouge à Jérusalem le 19 décembre 2012 (Photo Centre Ahrar)
"Nous sommes en grève de la faim pour protester contre les services du renseignement et leurs procédés ; notre objectif n'est pas seulement d'obtenir notre libération individuelle mais de mettre fin à la pratique de la détention administrative, l'épée de Damoclès suspendue sur le cou des Palestiniens. C'est une bataille dans le combat pour la liberté et la dignité, malgré toutes les souffrances et les tourments incessants qui nous meurtrissent, et malgré les pressions exercées par le Service pénitentiaire israélien et le Shabak pour briser notre volonté et notre ténacité. Toutefois, l'ennemi lâche n'arrivera jamais à saper notre fermeté et notre détermination à obtenir la justice et la liberté pour tous nos frères emprisonnés et en grève de la faim, pour les opprimés et pour ceux que nos bourreaux ont torturé pendant des décennies. Nous appelons les fils de notre peuple à se tenir à nos côtés et à montrer leur responsabilité envers nos camarades prisonniers, en particulier Samer Issawi et Ayman Sharawna, qui sont à l'agonie. Nous appelons aussi toutes les institutions locales et internationales et les organisations pour les droits de l'homme à intensifier leurs efforts et à faire entendre nos voix haut et fort dans les forums internationaux pour dénoncer la barbarie de l'occupation et ses pratiques."

Jafar Azzidine, 41 ans, de Jenin, a été détenu par l'occupation sept fois, et sa plus récente arrestation date du 21 mars 2012. Il a participé à une grève de la faim le 14 mai 2012 et a été libéré le 19 juin 2012, après 4 mois de détention administrative. Suite à sa dernière grève de la faim, il souffre d'hypotension, de vertiges et de migraines, de carences en protéines et de douleurs articulaires aux genoux, aux mains et à la moelle épinière.

Tarek Qa'adan, 40 ans, de Jenin, a été détenu 13 fois par l'occupation depuis 1989. Lors de son arrestation antérieure, il a été condamné à 15 mois de prison pour avoir pris la parole lors d'une cérémonie de commémoration à l'Université américaine de Jenin. Il a participé à plusieurs grèves de la famil, dont les grèves de solidarité avec Khader Adnan et Hana Shalabi.
 
Yousef Yassin, 29 ans, de Jenin, a été détenu 3 fois par l'ocupation avant sa dernière arrestation de février 2012, et sa condamnation à 8 mois de prison.
 
La détention administrative est une procédure qui autorise l'armée israélienne à maintenir les prisonniers incarcérés indéfiniment, sur des informations secrètes sans les inculper ni les juger. Il y a acutellement 178 détenus administratifs, une augmentation significative depuis les attaques contre Gaza en novembre 2012.
 
Addameer condamne la pratique continue de la détention administrative contre les Palestiniens et appelle la communauté internationale à faire pression sur les gouvernements et sur Israël pour mettre fin à cette pratique arbitraire et à respecter le droit humanitaire international et les droits de l'homme.


AGISSEZ MAINTENANT !
 
* Écrivez au gouvernement israélien, aux autorités militaires et judiciaires pour exiger que les prisonniers en grève de la faim soient libérés immédiatement.


- Brigadier General Danny Efroni
Military Judge Advocate General
6 David Elazar Street
Harkiya, Tel Aviv
Israël
Fax: +972 3 608 0366; +972 3 569 4526
Email: arbel@mail.idf.il; avimn@idf.gov.il

- Maj. Gen. Nitzan Alon
OC Central Command Nehemia Base, Central Command
Neveh Yaacov, Jerusalam
Fax: +972 2 530 5741

- Deputy Prime Minister and Minister of Defense Ehud Barak
Ministry of Defense
37 Kaplan Street, Hakirya
Tel Aviv 61909, Israël
Fax: +972 3 691 6940 / 696 2757

- Col. Eli Bar On
Legal Advisor of Judea and Samaria PO Box 5
Beth El 90631
Fax: +972 2 9977326

* Ecrivez à vos élus pour les exhorter à faire pression sur Israël pour qu'il libère les grévistes de la faim.

 

Source : Addameer

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Addameer

Même date

21 décembre 2012