Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2315 fois

Bilin -

Les raids nocturnes contre Bil’in continuent

Par

Vendredi 2 avril, juste avant 1h du matin, les forces armées israéliennes sont entrée à Bil’in pour arrêter Yaser Mahir, 18 ans, qui n’était pas chez lui. Cela faisait deux semaines et demi depuis la dernière attaque nocturne au cours de laquelle Bil’in a été déclaré zone militaire fermée et que les activistes internationaux et israéliens sont interdits d’entrer dans le village.

Les raids nocturnes contre Bil’in continuent


Dimanche 4 avril, Bil’in a été attaqué une fois de plus. Juste avant 1h du matin, les forces israéliennes d’occupation sont entrées dans le village. Quatre jeeps de l’armée ont encerclé la maison de Yaser Awad Yaseen, 27 ans et de sa famille. Les soldats ont présenté à Yaser un document lui ordonnant de se rendre au bureau du Shabak. Yaser n’a pas été informé du motif de sa convocation au bureau du Shabak, mais s’il n’y va pas, il sera arrêté.

Avant le raid nocturne, Gandhi, le petit-fils du leader indien était venu à Bil’in rencontrer la population et le comité populaire, et entendre la tradition du village de résistance pacifique à l’occupation. (Photo ci-dessus Hamde Aburaham)


Source : Friends of Freedom and Justice

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Incursions

Même auteur

Friends of Freedom and Justice

Même date

6 avril 2010